May 8, 2020 / 11:10 AM / 3 months ago

Berlin émet des doutes sur les accusations américaines sur l'origine du coronavirus, selon Der Spiegel

L'Allemagne a des doutes sur les accusations américaines selon lesquelles un laboratoire chinois serait à l'origine de l'épidémie de coronavirus et estime que ces affirmation sont une tentative de détourner l'attention des Américains sur l'échec des Etats-Unis à maîtriser la pandémie, rapporte vendredi Der Spiegel. /Photo prise le 5 avril 2020/REUTERS/Michele Tantussi

BERLIN (Reuters) - L’Allemagne a des doutes sur les accusations américaines selon lesquelles un laboratoire chinois serait à l’origine de l’épidémie de coronavirus et estime que ces affirmation sont une tentative de détourner l’attention des Américains sur l’échec des Etats-Unis à maîtriser la pandémie, rapporte vendredi Der Spiegel.

Selon l’hebdomadaire allemand, le service de renseignement allemand BND a demandé à des membres de l’alliance “Five Eyes”, qui réunit les agences de renseignement anglo-saxonnes (Etats-Unis, Royaume-Uni, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande), des preuves étayant ces accusations.

Aucun de ses membres n’a souhaité soutenir les propos du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo, qui a fait savoir que les Etats-Unis avaient des “preuves immenses” sans toutefois avoir de “certitude”, indique Der Spiegel sur son site internet.

Dans une note destinée à la ministre de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer, le BND estime également que les accusations américaines sont une tentative de détourner l’attention des Américains des “propres erreurs” commises par le président Donald Trump dans la gestion de l’épidémie.

Contacté par Reuters, un porte-parole du gouvernement allemand n’était pas joignable dans l’immédiat pour commenter cette information.

Les Etats-Unis soupçonnent le laboratoire P4 de l’Institut de virologie de Wuhan d’être à l’origine de la pandémie, apparue dans cette ville du centre de la Chine avant de se propager dans plus de 200 pays dans le monde.

Selon une grande majorité des scientifiques et des chercheurs, le coronavirus est d’origine animale et est apparu sur un grand marché en plein air de Wuhan - fermé depuis - où étaient vendus de la viande fraîche et des animaux vivants.

L’”hôte intermédiaire” ayant facilité la transmission à l’homme n’a, lui, pas encore été clairement identifié.

Joseph Nasr, version française Marine Pennetier

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below