May 7, 2020 / 1:19 PM / 24 days ago

Grande-Bretagne: La mortalité par COVID-19 plus élevée pour des minorités ethniques

En Grande-Bretagne, les Noirs et les personnes d'origine pakistanaise ou bangladaise présentent un risque de décès lié au COVID-19 significativement supérieur à celui des Britanniques "caucasiens", y compris en ajustant les résultats pour écarter les biais socio-économiques, selon des données publiées jeudi par l'institut national de la statistique britannique. /Photo prise le 6 mai 2020/REUTERS/Hannah McKay

LONDRES (Reuters) - En Grande-Bretagne, les Noirs et les personnes d’origine pakistanaise ou bangladaise présentent un risque de décès lié au COVID-19 significativement supérieur à celui des Britanniques “caucasiens”, y compris en ajustant les résultats pour écarter les biais socio-économiques, selon des données publiées jeudi par l’institut national de la statistique britannique.

“Le risque de décès causé par le COVID-19 est significativement supérieur dans certains groupes ethniques que dans la population britannique caucasienne (blanche)”, selon les auteurs de cette étude de l’ONS (Office for national statistics).

Cette différence se manifeste même lorsque l’analyse est effectuée grâce à un modèle mathématique permettant d’ajuster les résultats pour écarter une série de biais liés à différents facteurs, comme l’âge, l’état de santé et les antécédents médicaux, le fait d’habiter en zone rurale, urbaine ou défavorisée, ou encore la catégorie socio-professionnelle et le niveau d’études.

Avec ce modèle ajusté, les Britanniques noirs sont 1,9 fois plus susceptibles de mourir du COVID-19 que les Britanniques caucasiens, tandis que ce ratio s’établit à 1,8 pour les hommes d’origine bangladaise et pakistanaise (1,6 pour les femmes).

Les auteurs, qui ont également utilisé un modèle seulement ajusté pour l’âge, concluent que la différence de mortalité par COVID-19 entre groupes ethniques mise en évidence dans cette étude est “partiellement le résultat d’un désavantage socio-économique (...) mais qu’une partie de cette différence reste inexpliquée”.

Des données préliminaires ont également suggéré que le taux de mortalité lié au COVID-19 était plus élevé au sein de la population afro-américaine que dans l’ensemble de la population des Etats-Unis, une différence notamment imputée aux disparités d’accès aux soins et donc d’état de santé général.

Guy Faulconbridge, version française Myriam Rivet, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below