May 4, 2020 / 2:29 PM / 3 months ago

Coronavirus: L'Allemagne poursuit son déconfinement mais le rythme divise

L'Allemagne a franchi une nouvelle étape dans le déconfinement avec la réouverture ce lundi des musées et des salons de coiffure, des lieux de cultes et de plusieurs usines automobiles, mais la classe politique est divisée sur le rythme et l'étendu de la levée des mesures de restrictions destinées à freiner la propagation du coronavirus /Photo prise le 4 mai 2020/REUTERS/Thilo Schmuelgen

BERLIN (Reuters) - L’Allemagne a franchi une nouvelle étape dans le déconfinement avec la réouverture ce lundi des musées et des salons de coiffure, des lieux de cultes et de plusieurs usines automobiles, mais la classe politique est divisée sur le rythme et l’étendu de la levée des mesures de restrictions destinées à freiner la propagation du coronavirus.

Alors que certaines entreprises et pouvoirs locaux souhaitent un retour à la normale au plus vite, la chancelière Angela Merkel redoute, elle, une deuxième vague de contagion en cas de précipitation.

Un porte-parole du ministère de l’Intérieur a déclaré lundi que les contrôles aux frontières resteraient en vigueur jusqu’au 15 mai.

En Rhénanie du Nord-Westphalie, le land le plus peuplé d’Allemagne, Joachim Stamp, le ministre de la Famille, a annoncé son intention de rouvrir de manière unilatérale les maternelles de la région si une décision fédérale n’était pas prise mercredi lors de la réunion prévue avec Angela Merkel.

Dans l’est de l’Allemagne, moins touché par le coronavirus, le land de Saxe-Anhalt a décidé d’autoriser les rassemblements jusqu’à cinq personnes, faisant fi de la règle les limitant à deux au maximum.

En Basse-Saxe, le gouvernement a annoncé pour sa part son intention de rouvrir les restaurants à partir de lundi prochain, anticipant une décision nationale en ce sens qui devrait être prise mercredi.

Le secteur du voyage évalue à plus de 10 milliards d’euros l’impact des mesures de restrictions si elles devaient se prolonger jusqu’à la mi-juin. La distribution estime que la fermeture des magasins lui coûte 1,15 milliard d’euros par jour.

L’Allemagne a commencé à lever les restrictions de sorties et de déplacements fin avril avec la réouverture de certains commerces tout en imposant une distance minimale entre les personnes, qui restera en vigueur jusqu’au 10 mai.

Thomas Escritt; version française Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below