May 4, 2020 / 9:34 AM / 3 months ago

L'Italie entame son déconfinement, Conte appelle à la prudence

ROME (Reuters) - Après près de deux mois de confinement, l’Italie entame ce lundi une première phase de déconfinement qui va permettre à quelque 4,5 millions de salariés de se rendre au travail et aux familles de se réunir, même si les autorités redoublent d’appels à la prudence face à la crainte d’une nouvelle vague de coronavirus.

A Milan. Après près de deux mois de confinement, l'Italie entame ce lundi une première phase de déconfinement qui va permettre à quelque 4,5 millions de salariés de se rendre au travail et aux familles de se réunir, même si les autorités redoublent d'appels à la prudence face à la crainte d'une nouvelle vague de coronavirus. /Photo prise le 4 mai 2020/REUTERS/Flavio Lo Scalzo

Dans les rues des grandes villes, voitures, bus et deux-roues ont repris leur ballet habituel, dans un volume toutefois toujours moindre qu’avant l’apparition en février du virus qui a fait près de 29.000 morts dans le pays, le deuxième le plus endeuillé au monde après les Etats-Unis.

“C’est bon d’être de retour mais le monde a totalement changé”, estime Gianluca Martucci, en relevant le rideau de fer d’un petit entrepôt situé dans les ruelles de Rome pour la première fois depuis l’instauration du confinement le 12 mars dernier.

L’entreprise pour laquelle il travaille est spécialisée dans l’organisation de mariages et dans l’événementiel mais face à la mise à l’arrêt de son activité, elle s’est adaptée en proposant de la nourriture à emporter.

“Le gouvernement a été très prudent jusqu’à présent mais j’ai peur qu’on ne redémarre un peu trop tôt”, s’inquiète Gianluca Martucci. “Je ne sais pas si le pays pourra survivre à une seconde vague.”

Au-delà du feu vert donné aux 4,5 millions de salariés pour rejoindre leur lieu de travail, cette première phase de déconfinement prévoit la réouverture des parcs et la possibilité de rendre visite à des proches si ces derniers vivent dans la même région.

Les écoles restent quant à elles fermées sine die, tout comme les cinémas et les théâtres, et la plupart des commerces aussi - au moins jusqu’au 18 mai. Les bars et les restaurants ne sont autorisés à ouvrir que pour vendre de la nourriture à emporter.

PRUDENCE

Les derniers chiffres officiels fournis dimanche ont nourri l’espoir de voir la page de l’épidémie se tourner. Selon l’agence de protection civile, le nombre de décès a augmenté de 174, contre 474 la veille, soit le plus faible bilan quotidien de décès depuis le 10 mars.

Mais l’exécutif reste prudent. “Nous sommes toujours au cœur de la pandémie”, a prévenu le président du Conseil italien, Giuseppe Conte, dans une interview accordée à La Stampa dimanche, précisant que cette phase de déconfinement ne devait “pas être vue comme un signal libérant tout le monde”.

Cette levée de confinement va s’accompagner d’un renforcement du nombre de personnes testées, a-t-il ajouté, annonçant l’envoi de plus de 5 millions de kits dans les régions dans les deux prochains mois auxquels s’ajouteront plus de 150.000 tests sanguins qui seront menés à partir de cette semaine.

Version française Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below