May 1, 2020 / 9:25 PM / 3 months ago

L'Irlande vise un déconfinement par étapes à partir du 18 mai

Le gouvernement irlandais a présenté vendredi un plan de levée progressive à partir du 18 mai des mesures de confinement en vigueur depuis près d'un mois et demi pour freiner l'épidémie de coronavirus. /Photo prise le 1er mai 2020/REUTERS/Jason Cairnduff

DUBLIN (Reuters) - Le gouvernement irlandais a présenté vendredi un plan de levée progressive à partir du 18 mai des mesures de confinement en vigueur depuis près d’un mois et demi pour freiner l’épidémie de coronavirus.

Dublin avait ordonné aux Irlandais de rester chez eux le 27 mars dernier et depuis, seuls les personnes âgées de moins de 70 ans sont autorisées à sortir pour s’approvisionner, faire brièvement de l’exercice ou se rendre à leur travail si celui-ci était considéré comme essentiel.

Le Premier ministre, Leo Varadkar, a annoncé vendredi que ces mesures resteraient en vigueur mais que les plus de 70 ans pourraient sortir de chez eux à partir de mardi. Pour les plus jeunes, les déplacements seront autorisés dans une limite de cinq kilomètres, contre deux kilomètres seulement jusqu’à présent.

Le plan de reprise de l’activité économique à partir du 18 mai est organisé en cinq étapes de trois semaines chacune et prévoit un retour en arrière en cas de reprise de l’épidémie, a-t-il ajouté.

Le 18 mai, les travaux en extérieur, comme les chantiers de construction, pourront redémarrer et certains magasins pourront rouvrir, dont ceux de bricolage et de matériaux de construction. Les activités sportives et les rassemblements en plein air seront de nouveau possibles mais uniquement pour les réunions familiales et les petits groupes.

Les autres entreprises, les crèches, les restaurants et les bars pourront rouvrir ultérieurement et progressivement mais les écoles et les universités resteront fermées jusqu’en septembre

L’Irlande recense 20.833 cas d’infection et 1.265 décès dus au COVID-19.

Si le nombre de nouveaux cas est tombé à son plus bas niveau depuis le 1er avril, le directeur général de la santé irlandais a déclaré jeudi que les hospitalisations étaient encore trop nombreuses pour permettre une levée du confinement.

Padraic Halpin et Conor Humphries, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below