April 30, 2020 / 7:53 PM / a month ago

USA 2020: Pelosi défend Biden contre des accusations d'agression sexuelle

Nancy Pelosi (photo), présidente démocrate de la Chambre des représentant, a pris jeudi la défense du probable candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis, Joe Biden, que certains membres du parti somment de répondre à des accusations d'agression sexuelle portées contre lui. /Photo prise le 27 mars 2020/REUTERS/Tom Brenner

WASHINGTON (Reuters) - Nancy Pelosi, présidente démocrate de la Chambre des représentant, a pris jeudi la défense du probable candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis, Joe Biden, que certains membres du parti somment de répondre à des accusations d’agression sexuelle portées contre lui.

La femme à l’origine de cette affaire, Tara Reade, est une ancienne assistante de Joe Biden qui a travaillé à son service de décembre 1992 à août 1993 alors qu’il était sénateur. Selon elle, Biden l’avait alors bloquée contre un mur et glissé ses mains sous son chemisier et sous sa jupe.

L’équipe de campagne de Joe Biden a démenti ces déclarations, ajoutant que les faits allégués n’avaient jamais eu lieu. Biden, qui est âgé de 77 ans, n’a pas directement répondu aux accusations et il n’a pas été interrogé à ce sujet lors de ses récentes interviews dans les médias.

Nancy Pelosi, qui a apporté lundi son soutien à la candidature présidentielle de l’ex-vice-président de Barack Obama, a observé lors d’une conférence de presse que les collaborateurs de Biden au Sénat avaient dit n’avoir aucun souvenir de plaintes pour agression sexuelle.

Elle a également rappelé l’engagement de longue date de Joe Biden en faveur de la lutte contre les violences faites aux femmes. “J’ai un total respect pour le mouvement #MeToo dans son ensemble”, a-t-elle déclaré. “Il y a aussi des procédures et le fait que Joe Biden est Joe Biden. Il est l’incarnation de l’espoir, de l’optimisme et de l’authenticité pour notre pays, un homme de grande valeur”, a-t-elle ajouté.

Reuters n’a pas été en mesure de confirmer les accusation de Tara Reade et n’a pu entrer en contact avec elle ou un de ses représentants.

Trevor Hunnicutt à New York et Susan Cornwell à Washington, version française Camille Raynaud, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below