April 30, 2020 / 4:27 PM / 3 months ago

L'OMS préoccupée par l'épidémie de coronavirus en Afrique de l'Ouest

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a exprimé jeudi sa profonde inquiétude face aux "transmissions communautaires" du coronavirus dans un nombre d'important de pays d'Afrique de l'Ouest où plusieurs Etats commencent à se déconfiner, à l'image du Ghana ou du Burkina Faso. /Photo prise le 2020/REUTERS/Denis Balibouse

PARIS (Reuters) - L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a exprimé jeudi sa profonde inquiétude face aux “transmissions communautaires” du coronavirus dans un nombre d’important de pays d’Afrique de l’Ouest où plusieurs Etats commencent à se déconfiner, à l’image du Ghana ou du Burkina Faso.

“Nous sommes très préoccupés par l’Afrique de l’Ouest où nous observons des transmissions communautaires dans un nombre important de pays comparé à d’autres”, a déclaré la directrice régionale Matshidiso Moeti lors d’une conférence de presse, sans préciser le nom des pays en question.

Le Sénégal a annoncé mardi qu’un cas de “transmission communautaire” du virus - c’est-à-dire sans lien établi avec des cas déjà connus - dans la région de la Casamance était à l’origine de la contamination de 25 autres personnes.

Le pays, où 933 cas de contamination au coronavirus et neuf décès ont été recensés depuis le début de l’épidémie, a déclaré l’état d’urgence, fermé les écoles et restreint drastiquement les rassemblements et les déplacements, sans parvenir à ce stade à freiner la progression du virus.

D’autres pays de la région, comme le Ghana ou le Burkina Faso, ont eux d’ores et déjà engagé la phase de déconfinement de crainte que les mesures de confinement n’affectent durablement leurs économies, des décisions qui suscitent l’inquiétude de l’OMS.

“Lorsqu’un gouvernement décide de ne pas confiner une ville, il doit avoir conscience qu’il y aura des conséquences en termes de propagation du virus”, a prévenu Matshidiso Moeti.

“Nous espérons que ces décisions sont prises en tenant compte de l’ensemble”, dans le respect “de l’équilibre entre permettre aux économies de croître et arrêter la propagation d’une pandémie qui peut avoir un profond impact, à long terme, sur l’économie”.

Bate Felix, version française Marine Pennetier, édité par Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below