April 29, 2020 / 11:06 AM / 3 months ago

Les signes de ralentissement de l'épidémie se confirment en Espagne

L'Espagne a enregistré 325 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus en 24 heures, selon les autorités sanitaires qui jugent que l'épidémie évolue favorablement, à l'approche du début d'une levée progressive du confinement à partir de la semaine prochaine. /Photo prise le 27 avril 2020/REUTERS/Susana Vera

MADRID (Reuters) - L’Espagne a enregistré 325 décès supplémentaires dus au nouveau coronavirus en 24 heures, selon les autorités sanitaires qui jugent que l’épidémie évolue favorablement, à l’approche du début d’une levée progressive du confinement à partir de la semaine prochaine.

Le bilan total a cependant augmenté de 453 morts à 24.275, en raison de la prise en compte de décès supplémentaires survenus les jours précédents en Galice et qui n’avaient pas encore été comptabilisés, a annoncé mercredi le ministère espagnol de la Santé.

Le nombre de cas de contamination a pour sa part progressé de 2.144 à 212.917, ce qui fait de l’Espagne le deuxième pays le plus touché par cette pandémie en termes de nombre d’infections, derrière les Etats-Unis, a souligné le ministère.

“L’évolution que nous constatons reste très favorable et en ligne avec nos prévisions”, a précisé le directeur du Centre espagnol de coordination des alertes et des urgences sanitaires, Fernando Simon, à l’occasion d’un point de presse en ligne.

Le nombre de décès survenant chaque jour est désormais bien inférieur au pic de 950 constaté au début du mois et le nombre moyen de personnes contaminées par cas d’infection (que les chercheurs appellent “taux de reproduction”, R ou R0-NDLR) s’avère désormais inférieur à 1 dans la quasi-totalité des régions espagnoles, a souligné Fernando Simon.

Les mesures de confinement en vigueur en Espagne vont commencer à être levées progressivement le 4 mai avec pour objectif un retour à la normale d’ici à la fin juin.

Selon le plan présenté mardi en fin de journée par le président du gouvernement espagnol Pedro Sanchez, le déconfinement variera d’une province à l’autre en fonction de critères comme le taux d’infection, le nombre de lits disponibles dans les services de soins intensifs ou encore le respect des règles de distanciation sociale.

Clara-Laeila Laudette et Inti Landauro; version française Bertrand Boucey et Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below