April 18, 2020 / 2:22 PM / a month ago

Coronavirus: Le Portugal songe à des restrictions sur les plages cet été

À Cais das Colunas. Les autorités portugaises pourraient rendre obligatoire le port des masques faciaux de protection dans les transports publics et imposer des restrictions sur les plages au cours de l'été dans le cadre d'un plan visant à alléger le confinement destiné à enrayer la propagation du coronavirus. /Photo prise le 2 avril 2020/REUTERS/Rafael Marchante

LISBONNE (Reuters) - Les autorités portugaises pourraient rendre obligatoire le port des masques faciaux de protection dans les transports publics et imposer des restrictions sur les plages au cours de l’été dans le cadre d’un plan visant à alléger le confinement destiné à enrayer la propagation du coronavirus.

Dans une interview accordée au journal Expresso, le Premier ministre Antonio Costa a déclaré qu’il compter assouplir les mesures de restrictions dans les écoles, les magasins, les restaurants et les espaces culturels à partir de mai, mais qu’un tel plan nécessiterait de nouvelles règles pour assurer la sécurité des personnes.

Le Portugal a déclaré l’état d’urgence pour arrêter la propagation du coronavirus le 18 mars et l’a prolongé jeudi jusqu’au 2 mai.

Jusqu’à cette date, la plupart des entreprises non essentielles resteront fermées et les restrictions visant les déplacements et les rassemblements resteront en vigueur.

Antonio Costa a aussi déclaré que le plan, qui devrait être annoncé le 30 avril, pourrait limiter le nombre de personnes se rendant sur les plages du pays qui sont généralement bondées en été.

“Ce virus n’hiberne pas en été”, a expliqué le Premier ministre portugais. “Les rassemblements de masse ne peuvent pas avoir lieu. Les municipalités devront prendre les mesures nécessaires pour que nous puissions aller à la plage sans surpopulation.”

À ce jour, le Portugal a fait état 19.685 cas confirmés de coronavirus et 687 décès, bien en dessous de l’Espagne voisine.

Antonio Costa a également déclaré que l’utilisation de masques pourrait être rendue obligatoire dans les écoles, qui sont toutes fermées depuis la mi-mars.

Catarina Demony, version française Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below