April 18, 2020 / 10:17 AM / a month ago

Des migrants déportés par les USA porteurs du coronavirus, dit le Guatemala

CIUDAD DE GUATEMALA (Reuters) - Le président guatémaltèque Alejandro Giammattei a déclaré vendredi qu’un grand nombre de migrants qui se trouvaient à bord d’un avion de déportation en provenance des Etats-Unis cette semaine étaient infectés par le coronavirus, indiquant que les autorités américaines avaient confirmé une dizaine de cas.

Le président guatémaltèque Alejandro Giammattei a déclaré vendredi qu'un grand nombre de migrants qui se trouvaient à bord d'un avion de déportation en provenance des Etats-Unis cette semaine étaient infectés par le coronavirus, indiquant que les autorités américaines avaient confirmé une dizaine de cas. /Photo prise le 7 février 2020/REUTERS/Luis Echeverria

Douze passagers sélectionnés au hasard pour des tests effectués par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) se sont révélés positifs au coronavirus, a indiqué Alejandro Giammattei lors d’une allocution télévisée.

Il a laissé entendre que d’autres cas de contamination avaient été confirmés parmi les 73 ressortissants guatémaltèques présents à bord de l’avion arrivé lundi dans la capitale Ciudad de Guatemala.

Washington a mis la pression sur le pays d’Amérique centrale pour que soient maintenues les opérations de rapatriement des migrants illicites, en dépit des craintes sur de possibles cas importés de contamination au coronavirus et une potentielle propagation dans des zones reculées du Guatemala.

Une polémique a éclaté cette semaine après que le ministre guatémaltèque de la Santé, Hugo Monroy, a déclaré que 75% des passagers d’un avion de déportation étaient infectés par le virus. D’après l’agence Associated Press, citant un représentant guatémaltèque, 44 personnes présentes à bord de l’avion arrivé lundi étaient contaminées.

Les Etats-Unis ont annoncé jeudi l’envoi d’une délégation des CDC afin d’évaluer la situation et de procéder à des dépistages des migrants, placés en isolement dans un hôpital.

On ne sait pas précisément quand les migrants déportés ont été infectés.

Il y a eu une trentaine de cas confirmés de COVID-19 parmi les agents américains de contrôle et d’immigration des douanes (ICE) travaillant dans des centres de détention de migrants, selon les données du service.

Les vols de rapatriement entre les Etats-Unis et le Guatemala ont de nouveau été suspendus jeudi du fait des cas de contamination recensés plus tôt dans la semaine.

Aucun commentaire n’a été obtenu dans l’immédiat auprès du ICE et de l’ambassade américaine au Guatemala.

Sofia Menchu; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below