April 17, 2020 / 4:30 AM / 4 months ago

Coronavirus/USA: Trump dévoile une reprise en trois phases de l'activité

WASHINGTON (Reuters) - Le président américain Donald Trump a dévoilé jeudi une série de directives pour que les Etats américains sortent du confinement destiné à éviter la propagation du coronavirus et reprennent une activité économique, avec un processus en trois phases, alors même que le pays continue de lutter contre l’épidémie.

Le président américain Donald Trump a dévoilé jeudi une série de directives pour que les Etats américains sortent du confinement destiné à éviter la propagation du coronavirus et reprennent une activité économique, avec un processus en trois phases, alors même que le pays continue de lutter contre l'épidémie. /Photo prise le 16 avril 2020/REUTERS/Leah Millis

Les nouvelles directives fédérales demandent aux Etats d’enregistrer une “trajectoire descendante” des cas de coronavirus pendant 14 jours avant de débuter le processus, qui prévoit un allègement progressif des restrictions visant les commerces et entreprises fermés à causse de la crise sanitaire.

D’après un décompte de Reuters jeudi, l’épidémie de coronavirus a causé plus de 33.000 décès et contaminé plus de 665.000 personnes aux Etats-Unis.

“Nous n’ouvrons pas tout d’un coup, mais d’un pas prudent après l’autre”, a dit Donald Trump lors d’un point de presse quotidien à la Maison blanche sur le coronavirus. Il avait dit ce mois-ci qu’il espérait pouvoir rouvrir l’économie américaine d’un coup, évoquant un “big bang”.

Le plan dévoilé par Donald Trump a valeur de guide pour les gouverneurs et ne constitue pas un ordre. Il s’agit en ce sens d’un recul pour le président américain, qui avait répété lundi qu’il avait autorité pour contraindre les Etats à rouvrir leur économie ou à rester fermés, quand bien même cette décision appartient aux autorités locales et non pas fédérales.

En laissant les gouverneurs décider du calendrier de reprise de l’activité dans leur Etat, Donald Trump s’offre par ailleurs une forme de bouclier politique au cas où le plan connaîtrait des ratés, alors que celui qui brigue une réélection en novembre prochain a été critiqué pour avoir minimisé la gravité du coronavirus au moment de son apparition aux Etats-Unis.

Un ancien membre de l’administration Obama ayant conseillé l’ancien vice-président Joe Biden, qui devrait être le rival démocrate de Donald Trump lors de l’élection présidentielle du 3 novembre, a critiqué les directives de la Maison blanche.

“Ce n’est pas un plan. C’est à peine un powerpoint”, a dit Ron Klain sur Twitter, notant qu’aucune mention des dépistages ni de plateaux de l’épidémie n’était faite dans le document.

DÉPISTAGE

Joe Biden et la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi ont estimé que le dépistage était la clé pour rouvrir le pays et ont critiqué le manque de précisions du plan dévoilé par Trump.

Les nouvelles directives mettent de facto fin aux restrictions fédérales qui devaient rester en vigueur jusqu’à fin avril pour endiguer l’épidémie.

Les Etats qui remplissent les conditions peuvent engager dès ce vendredi la première phase du processus de reprise de l’activité, a déclaré Donald Trump, ajoutant que 29 Etats devraient être en mesure de rouvrir leur économie sous peu.

Pour cela, est-il précisé dans les directives, les hôpitaux doivent disposer d’un “solide programme de dépistage”, notamment pour le personnel soignant.

Au cours de la première phase, les rassemblements de plus de dix personnes devront être évités si la distanciation sociale est impossible. Les déplacements non-essentiels devront être limités, le télétravail encouragé et les parties communes dans les entreprises rester fermées.

Si les écoles resteront fermées lors de la “phase 1”, d’autres lieux comme les restaurants, les cinémas et les stades pourront ouvrir en respectant “des protocoles de stricte distanciation physique”.

Durant la deuxième phase, que pourront engager les Etats ne présentant pas de rebond des cas de contamination, les déplacements non-essentiels seront autorisés et les établissements scolaires pourront rouvrir.

Enfin, la troisième phase prévoit la levée des restrictions concernant les lieux de travail.

Un représentant de la Maison blanche a décrit ces recommandations comme prudentes et noté qu’elles avaient été validées par les principaux experts médicaux qui conseillent la présidence.

Donald Trump n’a cessé de pousser pour une reprise de l’économie alors que le coronavirus a causé des millions de pertes d’emploi dans le pays. Plus de 20 millions de personnes ont fait une demande d’allocation chômage en mars et près de 90% de la population américaine était appelée à rester confinée.

“Un confinement prolongé combiné à une forte dépression économique auraient d’importantes répercussions sur la santé publique”, a dit Trump jeudi, évoquant une possible hausse de la consommation de drogue et d’alcool, des suicides et des maladies cardiaques.

avec Alexandra Alper, Eric Beech et Arshad Mohammed; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below