April 6, 2020 / 6:20 AM / 4 months ago

Coronavirus: Boris Johnson reste hospitalisé pour subir des examens

LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui présente des symptômes persistants du coronavirus dix jours après avoir annoncé sa contamination, était toujours hospitalisé lundi au lendemain de son admission dans un établissement londonien pour y subir des examens.

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, qui présente des symptômes persistants du coronavirus dix jours après avoir annoncé sa contamination, était toujours hospitalisé lundi matin au lendemain de son admission dans un établissement londonien pour y subir des examens. /Photo prise le 19 mars 2020/Leon Neal/REUTERS

“Sur les conseils de mon médecin, je me suis rendu à l’hôpital pour des tests de routine car je souffre toujours de symptômes du coronavirus”, a déclaré Boris Johnson sur Twitter.

“Je suis de bonne humeur et reste en contact avec mon équipe (...)”, a-t-il ajouté.

Son porte-parole a déclaré pour sa part à la presse que le Premier ministre avait passé une bonne nuit à l’hôpital et y restait sous observation.

Confiné depuis son dépistage, Boris Johnson a toujours de la fièvre et a été conduit dimanche à l’hôpital St Thomas, dans le centre de Londres, où son médecin a jugé qu’il devait subir de nouveaux tests.

Le gouvernement n’a pas précisé la nature des tests, mais des experts estiment qu’un patient de son âge présentant toujours des symptômes du Covid-19 au terme d’une période de dix jours devrait vraisemblablement être soumis à un test de ses capacités respiratoires, hépatiques et cardiaques.

Tout en refusant de dire si Boris Johnson souffrait d’une pneumonie, son porte-parole a invité à se montrer prudent sur les informations de presse selon lesquelles le Premier ministre a reçu un traitement à base d’oxygène.

Agé de 55 ans, Boris Johnson est devenu le 27 mars le premier dirigeant d’une grande puissance à annoncer avoir été testé positif au virus.

Son hospitalisation a été annoncée quelques minutes après une très rare allocution de la souveraine britannique Elizabeth II, qui a appelé la population à rester déterminée malgré les difficultés liées au confinement et à l’isolement afin de vaincre l’épidémie de coronavirus.

Lors d’une conférence de presse, le président américain Donald Trump a adressé un message de soutien à Boris Johnson, “un homme vigoureux”.

La constitution britannique n’indique pas précisément qui pourrait succéder au Premier ministre en cas d’incapacité, selon les experts.

Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, 46 ans, a présidé lundi la réunion d’urgence du gouvernement sur le coronavirus et il continuera de le faire pendant l’hospitalisation de Boris Johnson.

Plusieurs membres du Parti de Boris Johnson ont demandé à ce que Dominic Raab le remplace officiellement durant sa convalescence.

Concernant le Brexit, le gouvernement reste absolument décidé à poursuivre les négociations sur les futures relations avec l’Union européenne et n’a pas l’intention de prolonger la période de transition, a réaffirmé lundi le porte-parole de Boris Johnson.

Guy Faulconbridge et Elizabeth Piper; version française Nicolas Delame et Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below