April 3, 2020 / 4:50 AM / 2 months ago

Coronavirus: Les USA conseillent le port du masque hors du domicile

NEW YORK (Reuters) - L’administration Trump a semblé jeudi se joindre aux recommandations de représentants locaux en conseillant aux Américains de porter un masque de protection lorsqu’ils sortent de chez eux, alors que la pandémie de coronavirus s’accélère, avec plus de 1.000 décès supplémentaires en vingt-quatre heures.

L'administration Trump a semblé jeudi se joindre aux recommandations de représentants locaux en conseillant aux Américains de porter un masque de protection lorsqu'ils sortent de chez eux, alors que la pandémie de coronavirus s'accélère, avec plus de 1.000 décès supplémentaires en vingt-quatre heures. /Photo prise le 1er avril 2020/REUTERS/Carlo Allegri

S’exprimant lors d’un point de presse quotidien à la Maison blanche, une membre du groupe de travail de la présidence dédié au coronavirus a indiqué que le Centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC) publierait dans les prochains jours des directives sur la manière de se protéger le visage.

Deborah Birx a toutefois prévenu les Américains, dont environ 90% ont reçu pour consigne locale de rester confinés hormis pour des activités essentielles, qu’il ne fallait pas développer “un sentiment erroné de sécurité” en pensant qu’un masque suffisait à se protéger complètement du coronavirus.

Répondant aux questions des journalistes lors de ce point de presse, Donald Trump a seulement déclaré que les Américains pouvaient porter un masque de protection s’ils le souhaitaient. Le président américain a ajouté que les écharpes pouvaient être tout aussi efficaces pour se couvrir la bouche et le nez.

D’après un décompte de Reuters jeudi soir, le coronavirus a causé 5.821 décès depuis le début de l’épidémie dans le pays et contaminé plus de 241.000 personnes à travers les 50 Etats américains.

Au niveau mondial, le bilan du coronavirus a dépassé jeudi le million de cas et les 52.000 décès.

L’administration Trump et les autorités sanitaires américaines s’étaient montrées hésitantes sur la question du port du masque de protection pour la population depuis que le coronavirus est apparu aux Etats-Unis, déclarant dans un premier temps que de telles mesures n’étaient pas nécessaires, voire contreproductives.

A New York, épicentre de la pandémie dans le pays avec près de 1.400 décès et plus de 50.000 cas de contamination, le maire a appelé les habitants à se couvrir le visage, rappelant que des études montraient que le virus pouvait être transmis par des personnes ne présentant aucun symptôme de la maladie.

“Cela veut dire que lorsque vous portez une protection au visage, vous protéger tous les autres”, a déclaré jeudi Bill de Blasio, invitant les New-Yorkais à utiliser des écharpes ou des masques faits maison du fait des stocks réduits de matériel de protection médicale.

Jared Kushner, conseiller de Donald Trump et membre lui aussi du groupe de travail de la Maison blanche sur le coronavirus, a indiqué que le gouvernement fédéral allait envoyer au système de santé public de New York quelque 200.000 masques de protection N-95 pour le personnel de santé.

Par ailleurs, Donald Trump a invoqué jeudi ses pouvoirs spéciaux pour accélérer la production d’appareils de ventilation respiratoire.

Nathan Layne et Maria Caspani à New York, Jeff Mason et Steve Holland à Washington; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below