April 2, 2020 / 5:22 AM / 2 months ago

Coronavirus: Trump émet des doutes sur les bilans rapportés de Chine

Donald Trump a déclaré mercredi que les statistiques rapportées par la Chine sur le coronavirus semblaient "un peu légères", tandis que le conseiller à la sécurité nationale du président américain a dit que Washington n'avait aucun moyen de savoir si les bilans rapportés par Pékin étaient précis. /Photo prise le 1er avril 2020/REUTERS/Tom Brenner

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a déclaré mercredi que les statistiques rapportées par la Chine sur le coronavirus semblaient “un peu légères”, tandis que le conseiller à la sécurité nationale du président américain a dit que Washington n’avait aucun moyen de savoir si les bilans rapportés par Pékin étaient précis.

Ces commentaires sont survenus après qu’un parlementaire républicain de premier plan a fait part de ses doutes sur les nombres de cas signalés en Chine continentale et que l’agence Bloomberg a fait état d’un rapport classifié des services du renseignement américains ayant conclu que les autorités chinoises avaient sous-déclaré les nombres de cas et de décès liés à l’épidémie.

Alors que le nouveau coronavirus est apparu dans le centre de la Chine en décembre dernier, Pékin a dit avoir recensé moins de contaminations et de décès qu’aux Etats-Unis, où la pandémie a désormais causé 4.800 décès et infecté 214.000 personnes.

S’exprimant lors d’un point de presse quotidien au côté des membres de son groupe de travail sur le coronavirus, Donald Trump a dit ne pas avoir reçu de rapport des renseignements sur les statistiques de la Chine, mais a ajouté qu’il trouvait les nombres “un peu légers - et je suis gentil en disant cela - par rapport à ce que nous avons vu et ce qui a été rapporté”.

Le président américain a indiqué s’être entretenu de la gestion par la Chine de la crise sanitaire vendredi dernier par téléphone avec son homologue chinois Xi Jinping, précisant qu’ils n’avaient “pas tellement” évoqué les nombres.

“En ce qui concerne la précision ou non de leurs nombres, je ne suis pas un comptable de la Chine”, a ajouté Donald Trump, disant que la relation entre les Etats-Unis et la Chine était “très bonne” et que les deux pays voulaient conserver l’accord commercial de grande ampleur conclu en janvier.

Durant le même point de presse, le conseiller à la sécurité nationale de la Maison blanche a dit ne “pas être en mesure de confirmer les nombres provenant de Chine”.

“Il y a beaucoup de publications sur la question de savoir si les nombres sont trop bas”, a déclaré Robert O’Brien. “Vous avez accès aux compte-rendus diffusés sur les réseaux sociaux en Chine (...) Nous n’avons simplement aucun moyen de confirmer de quelconques chiffres”.

David Brunnstrom; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below