for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
International

Russie: Poutine en télétravail, traçage numérique à Moscou

Vladimir Poutine travaillera désormais à distance depuis sa résidence de Novo-Ogarevo, près de Moscou, a annoncé mercredi le porte-parole du Kremlin au lendemain de l'annonce de la contamination au coronavirus d'un médecin rencontré par le président russe la semaine dernière. /Photo prise le 30 mars 2020/REUTERS/Mikhail Klimentyev

MOSCOU (Reuters) - Vladimir Poutine travaillera désormais à distance depuis sa résidence de Novo-Ogarevo, près de Moscou, a annoncé mercredi le porte-parole du Kremlin au lendemain de l’annonce de la contamination au coronavirus d’un médecin rencontré par le président russe la semaine dernière.

Le dirigeant russe réunira en visioconférence dans la journée les membres de son gouvernement, a précisé Dmitri Peskov à la presse, expliquant que Vladimir Poutine, qui selon le Kremlin est en bonne santé, préférait désormais se tenir à distance et télétravailler.

“Tout le monde observe maintenant la distanciation sociale”, a-t-il ajouté.

Quelque 2.777 cas de coronavirus ont été officiellement recensés dans en Russie où 24 personnes sont à ce jour décédées de ce virus apparu en Chine en décembre avant de se propager dans plus de 200 pays à travers le monde.

Pour tenter de freiner la progression du virus, notamment dans la capitale devenue l’épicentre de l’épidémie dans le pays, la municipalité de Moscou a annoncé dimanche la mise en place d’un confinement obligatoire.

Depuis lundi, les Moscovites ne sont autorisés à sortir de chez eux que pour acheter de quoi se nourrir ou des médicaments, en cas de nécessité vitale, pour promener leur chien ou encore descendre les poubelles.

Parallèlement, une application pour téléphone portable sera disponible dès jeudi qui permettra aux autorités de suivre les déplacements des habitants ayant contracté le virus, a annoncé Eduard Lysenko, à la radio Echo de Moscou.

Moscou se prépare également à déployer un système de code QR à l’échelle de la ville, où chaque résident qui s’inscrit en ligne se verra attribuer un code unique qu’il pourra montrer aux policiers s’il est arrêté lors de son passage dans un supermarché ou dans une pharmacie, a-t-il ajouté.

Alexander Marrow et Vladimir Soldatkin, version française Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up