March 31, 2020 / 9:29 AM / 4 months ago

Première transaction irano-européenne via Instex

La France, l'Allemagne et la Grande-Bretagne ont exporté du matériel médical vers l'Iran dans le cadre de la première transaction réalisée à l'aide du mécanisme de troc instauré après le retrait américain de l'accord sur le programme nucléaire de la République islamique, a fait savoir mardi Berlin. /Photo prise le 30 mars 2020/REUTERS/Ali Khara

BERLIN (Reuters) - La France, l’Allemagne et la Grande-Bretagne ont exporté du matériel médical vers l’Iran dans le cadre de la première transaction réalisée à l’aide du mécanisme de troc instauré après le retrait américain de l’accord sur le programme nucléaire de la République islamique, a fait savoir mardi Berlin.

Ce matériel est arrivé à destination, précise le ministère allemand des Affaires étrangères, ajoutant que le mécanisme baptisé Instex et son équivalent iranien allaient oeuvrer à la multiplication des transactions et à l’amélioration du dispositif.

Annoncé le 31 janvier par Berlin, Paris et Londres, ce “véhicule spécial” doit permettre aux trois puissances européennes de contourner les sanctions rétablies par Washington après son retrait de l’accord de Vienne, en mai 2018. L’objectif est de tenter de convaincre l’Iran de continuer à respecter cet accord.

Emma Thomasson , version française Jean-Philippe Lefief, édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below