March 30, 2020 / 7:58 AM / 2 months ago

Coronavirus: L'épidémie semble ralentir au Royaume-Uni, selon un épidémiologiste

L'épidémie de coronavirus au Royaume-Uni montre des signes de ralentissement et des tests de détection des anticorps pourraient être disponibles dans quelques jours, a déclaré lundi Neil Ferguson, professeur de biomathématique à l'Imperial College de Londres. /Photo prise le 29 mars 2020/REUTERS/Kevin Coombs

LONDRES (Reuters) - L’épidémie de coronavirus au Royaume-Uni montre des signes de ralentissement et des tests de détection des anticorps pourraient être disponibles dans quelques jours, a déclaré lundi Neil Ferguson, professeur de biomathématique à l’Imperial College de Londres.

“Nous pensons que l’épidémie est en train de ralentir au Royaume-Uni en ce moment”, a-t-il déclaré sur les ondes de la BBC, ajoutant qu’un tiers, voire 40% des personnes ne présentent aucun symptôme. Selon lui, 2% à 3% de la population britannique pourrait avoir été infectée à ce stade.

Neil Ferguson estime cependant que les données actuelles ne permettent pas d’élaborer des extrapolations fermes.

Il a par ailleurs indiqué que les tests de détection des anticorps étaient actuellement en phase finale de validation et qu’ils pourraient être prêts dans quelques “jours et non des semaines”.

Guy Faulconbridge; version française Claude Chendjou, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below