March 29, 2020 / 9:52 AM / 2 months ago

Tirs de missiles contre l'Arabie revendiqués par les Houthis

Deux missiles balistiques ont été interceptés samedi soir au-dessus de Ryad, la capitale de l'Arabie saoudite, et de Djazane, dans le sud du royaume wahhabite, rapportent les médias officiels saoudiens. /Photo prise le 24 mars 2020/REUTERS/Ahmed Yosri

RYAD (Reuters) - Deux missiles balistiques ont été interceptés samedi soir au-dessus de Ryad, la capitale de l’Arabie saoudite, et de Djazane, dans le sud du royaume wahhabite, rapportent les médias officiels saoudiens.

Ces attaques ont été revendiquées dimanche par les Houthis, rebelles chiites du Yémen, dont un porte-parole militaire a fait état de tirs de roquettes et de drones contre des sites “sensibles” à Ryad et à Djazane, Nadjrane et Assir, près de la frontière yéménite.

Le porte-parole de la défense civile saoudienne, le lieutenant colonel Mohamed al Hammadi, cité par l’agence officielle SPA, a fait état de deux blessés légers à Ryad, touchés par les débris du missile intercepté au-dessus d’un quartier résidentiel de la capitale. Aucun mort n’est à déplorer, selon SPA.

Les Houthis en guerre au Yémen contre la coalition sous commandement saoudien, mise en place en 2015, ont tiré des centaines de missiles ou de roquettes en territoire saoudien. Leur dernière tentative de tir visant Ryad remontait à juin 2018.

Stephen Kalin, Lisa Barrington, Nayera Abdallah et Alaa Swilam, version française Jean-Stéphane Brosse, Arthur Connan et Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below