March 28, 2020 / 5:36 PM / 4 months ago

L'Italie passe le cap des 10.000 décès dus au coronavirus

ROME (Reuters) - L’Italie a franchi samedi le cap des 10.000 décès dus au coronavirus, et s’achemine selon toute vraisemblance vers une prolongation du confinement général de la population mis en place au début du mois de mars et jusqu’au 3 avril.

L'Italie a franchi samedi le cap des 10.000 décès dus au coronavirus, et s'achemine selon toute vraisemblance vers une prolongation du confinement général de la population mis en place au début du mois de mars et jusqu'au 3 avril. /Photo prise le 28 mars 2020/REUTERS/Antonio Parrinello

Le pays a recensé 889 nouveaux cas mortels au cours des dernières 24 heures, pour un nombre total de 92.472 cas de contamination, soit une hausse d’environ 6.000 cas en une journée, a annoncé la Protection civile.

La Lombardie, principal foyer de l’épidémie, a enregistré 542 nouveaux décès ces dernières 24 heures, pour un nombre total de 39.415 cas.

Avec 10.023 décès, l’Italie est le pays qui paie actuellement le plus lourd tribut en nombre de décès de l’épidémie de Covid-19, qui a fait environ 30.000 morts à travers le monde.

Le chef de la Protection civile, Angelo Borelli, qui annonce chaque jour les données chiffrées de l’épidémie, a souligné que sans les mesures de confinement, le bilan serait plus lourd encore.

“Sans ces mesures, notre système de santé serait dans une situation plus dramatique encore”, a-t-il dit. “Nous nous serions retrouvés dans une situation insoutenable.”

La prolongation du confinement paraît inévitable.

“Il y a des éléments qui nous font penser que l’expiration du confinement au 3 avril devra être repoussée”, a déclaré le ministre de l’Industrie Stefano Patuanelli à la Rai.

Son collègue de l’Education Giuseppe Provenzano a déjà averti que la fermeture des écoles, ordonnée du 5 mars au 3 avril, serait vraisemblablement prolongée.

Après la publication des nouvelles données chiffrées de l’épidémie, le président du Conseil Giuseppe Conte a annoncé lors d’une conférence de presse avoir donné son feu vert au déblocage de 4,7 milliards d’euros pour aider les Italiens les plus affectés par la crise sanitaire.

Un total de 4,3 milliards d’euros seront alloués aux maires et 400 millions d’euros supplémentaires seront versés dans un fonds spécial “pour les personnes qui n’ont pas d’argent pour faire leurs courses”, a déclaré Giuseppe Conte.

Lors de la même conférence de presse, le ministre de l’Economie Roberto Gualtieri a critiqué la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, qui a semblé rejeter l’idée de l’émission de dette européenne (“coronabonds”) pour faire face à la crise.

L’Italie plaide pour un “grand plan Marshall” afin de relancer les économies frappées par les conséquences de l’épidémie, a rappelé Gualtieri.

Rédaction de Rome, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below