March 16, 2020 / 7:55 PM / 4 months ago

Coronavirus: Trump recommande d'éviter les rassemblements de plus de 10 personnes

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a recommandé lundi aux Américains d’éviter tout rassemblement de plus de 10 personnes, de renoncer à tout voyage non essentiel et de ne plus fréquenter bars, restaurants ou salles de sports pendant quinze jours afin de freiner l’épidémie de coronavirus aux Etats-Unis.

Donald Trump a annoncé lundi de nouvelles directives pour aider à combattre l'épidémie de coronavirus, recommandant aux Américains d'éviter les rassemblements de plus de 10 personnes, les voyages, ainsi que les bars et restaurants. /Photo prise le 15 mars 2020/REUTERS/Joshua Roberts

“Nous avons pris la décision de durcir les recommandations et d’atténuer maintenant l’infection”, a expliqué Donald Trump aux correspondants de la Maison blanche, assis à bonne distance les uns des autres pour respecter les “gestes barrières”.

Le président américain a ajouté que le pic de l’épidémie pourrait se terminer en juillet, août, ou plus tard encore.

“Avec plusieurs semaines d’action déterminée, nous pouvons passer ce cap et le passer rapidement”, a-t-il dit.

Donald Trump a précisé qu’à ce stade, aucune mesure de confinement général n’était envisagée aux Etats-Unis mais qu’elle pourrait être envisageable pour d’importants foyers de contamination.

Dans la région de Seattle, fortement touchée, plusieurs hôpitaux ont suspendu les opérations non urgentes afin de faire face à un éventuel afflux de malades du coronavirus. Le maire de New York, Bill de Blasio, a également annoncé qu’il allait signer un décret en ce sens.

Pendant que Wall Street chutait, le président américain n’a pas exclu une récession, scénario qui pourrait réduire ses chances de réélection le 3 novembre prochain.

Il a toutefois minimisé le nouveau plongeon de la Bourse de New York, qui a perdu plus de 12% lundi.

“Le marché prendra soin de lui-même”, a déclaré Donald Trump, prédisant que Wall Street retrouverait de hauts niveaux dès que la crise sanitaire serait résolue.

Le président américain a précisé que la question d’une restriction des vols intérieurs était étudiée régulièrement par son administration, tout en espérant ne pas avoir à mettre en place de telles mesures.

Il a également jugé possible que les dirigeants du G7, dont les Etats-Unis exercent actuellement la présidence, se rencontrent en juin à Camp David.

Jeff Mason, Steve Holland, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below