March 16, 2020 / 6:44 AM / 18 days ago

Coronavirus: 65 morts aux USA, des lieux publics fermés à New York

WASHINGTON (Reuters) - L’épidémie de coronavirus a contaminé près de 3.000 personnes et causé 65 décès aux Etats-Unis, ont indiqué dimanche les autorités sanitaires américaines, qui disposent de capacités limitées pour procéder à des tests de dépistage.

L'épidémie de coronavirus a contaminé près de 3.000 personnes et causé 65 décès aux Etats-Unis, ont indiqué dimanche les autorités sanitaires américaines, qui disposent de capacités limitées pour procéder à des tests de dépistage. /Photo prise le 16 mars 2020/REUTERS/Joshua Lott

Le pays découvre une nouvelle réalité liée à l’épidémie, avec les rayons des supermarchés vidés des biens de première nécessité, les écoles fermées, et des millions d’emplois menacés alors que de nombreuses entreprises ont suspendu leurs activités.

Le maire de New York, Bill de Blasio, a annoncé dimanche qu’il ordonnait aux restaurants, bars et cafés de ne pas servir leurs clients sur place, mais seulement en vente à emporter ou en livraison. Il a par ailleurs demandé la fermeture des boîtes de nuit, cinémas, et des salles de concert.

“Ce n’est pas une décision que je prends à la légère”, a-t-il dit dans un communiqué. “Mais notre ville fait face à une menace sans précédent, et nous devons répondre avec une mentalité de guerre”.

Donald Trump, qui a été critiqué pour avoir parfois minimisé la gravité de l’épidémie et surévalué les capacités de son administration à y faire face, a déclaré que les Etats-Unis “apprenaient” en regardant la situation dans les autres pays.

“C’est un virus très contagieux (...) mais c’est une chose sur laquelle nous avons un contrôle important”, a dit le président américain.

Le Pr. Anthony Fauci, le plus éminent expert du pays en maladies infectieuses, a déclaré que les Etats-Unis entraient dans une nouvelle phase de dépistage du coronavirus mais a tempéré l’optimisme de Donald Trump.

“Le pire est à venir”, a-t-il prévenu, comme il l’avait déjà fait à plusieurs reprises la semaine passée.

Le vice-président Mike Pence a annoncé que les capacités de dépistage allaient être accrues, avec plus de 2.000 laboratoires à travers le pays en mesure de procéder à des tests, et dix Etats procédant à des dépistages au volant.

Donald Trump a été contrôlé négatif au coronavirus, ont indiqué dimanche ses médecins.

Le porte-parole du président américain, Judd Deere, a déclaré que des contrôles de température seraient effectués sur toute personne pénétrant dans l’enceinte de la Maison blanche, à compter de lundi matin.

Lindsay Dunsmuir et Nandita Bose; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below