March 14, 2020 / 4:16 PM / 23 days ago

L'Espagne opte à son tour pour le confinement afin de lutter contre le coronavirus

MADRID (Reuters) - Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a confirmé samedi soir que le pays et ses 47 millions d’habitants seraient placés en état de confinement partiel d’ici lundi pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a confirmé samedi soir que le pays et ses 47 millions d'habitants seraient placés en état de confinement partiel d'ici lundi pour lutter contre la propagation du coronavirus. /Photo prise le 20 février 2020/REUTERS/Christian Hartmann

Tous les Espagnols devront rester chez eux sauf pour aller acheter des vivres ou des médicaments, se rendre à l’hôpital ou sur leur lieu de travail ou se déplacer pour des raisons urgentes, a-t-il dit dans une allocution télévisée, décrétant quinze jours d’état d’urgence pour contrer l’épidémie.

Avec 6.250 cas confirmés et 193 décès selon les dernières données disponibles samedi, l’Espagne est le deuxième pays européen le plus touché après l’Italie.

Pedro Sanchez a ajouté qu’il était conscient que ces mesures auraient un impact majeur sur ses concitoyens et sur les entreprises espagnoles, mais il a promis que “le gouvernement espagnol fera tout ce qui est possible pour atténuer les effets de cette crise”.

“Nous renouerons à la fin avec la routine de nos emplois et nous fréquenterons de nouveau nos amis et nos êtres chers. Mais jusqu’à ce que ce temps arrive, ne gaspillons pas les énergies qui sont aujourd’hui essentielles, ne nous égarons pas”, a-t-il dit à ses compatriotes.

“Nous devons tous être unis”, a-t-il lancé.

Par ailleurs, son cabinet a annoncé samedi soir que Begoña Sanchez, l’épouse du président du gouvernement espagnol, avait été testée positive au coronavirus, précisant qu’ils étaient en bonne santé.

Les bars, les restaurants, les magasins ne vendant pas de produits essentiels de même que la totalité des lieux de loisirs et de sports (cinémas, théâtres, piscines, terrains de football) seront fermés.

Les supermarchés et les stations-services, de même que les salons de coiffure, pourront rester ouverts.

A partir de lundi, les transports publics domestiques seront réduits. Les compagnies aériennes, ferroviaires et maritimes devront réduire de moitié le nombre de liaisons et être en mesure de faire respecter la plus grande distance possible entre leurs passagers.

Dans les villes, les bus et les métros continueront en revanche de fonctionner normalement, et les vols internationaux ne seront pas affectés.

Les employeurs auront par ailleurs l’obligation d’autoriser leurs salariés à recourir au télétravail.

Le système judiciaire va pour sa part être mis quasiment à l’arrêt, la plupart des procès et procédures en cours étant suspendus.

Le ministère de l’Intérieur du gouvernement central aura le contrôle de la totalité des forces de police, y compris les municipales et régionales, pendant toute la durée de cet état d’urgence.

De même, le cadre national prend le pas sur les instances régionales et municipales en matière de santé et de transports, qui seront coordonnés par les ministère centraux, une décision aussitôt critiquée par les exécutifs régionaux du Pays basque e de Catalogne.

La fermeture de la totalité des écoles est déjà en vigueur en Espagne, qui a également adopté jeudi dernier un ensemble de mesures de soutien économiques.

Belén Carreño, Jessica Jones et Ingrid Melander; version française Henri-Pierre André et Arthur Connan

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below