March 14, 2020 / 10:36 AM / 15 days ago

Coronavirus: Trump et les démocrates s'entendent sur un programme d'aide

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a déclaré vendredi qu’il soutenait un programme d’aide sur le coronavirus, élaboré avec les démocrates, visant à rendre plus accessibles les tests de dépistage et accorder des congés maladie payés pour les travailleurs.

Donald Trump a déclaré vendredi qu'il soutenait un programme d'aide sur le coronavirus, élaboré avec les démocrates, visant à rendre plus accessibles les tests de dépistage et accorder des congés maladie payés pour les travailleurs. /Photo prise le 13 mars 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

“J’encourage tous les républicains et les démocrates à s’unir et VOTER OUI”, écrit le président républicain sur Twitter.

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a déclaré plus tôt vendredi que les parlementaires allaient voter cette mesure visant à limiter l’impact économique de l’épidémie de coronavirus, à l’origine de plus de 5.000 décès dans le monde.

Le chef de file de la minorité républicaine à la Chambre, Kevin McCarthy, a estimé que le projet de loi serait adopté au Sénat, contrôlé par les républicains, compte tenu du soutien de Donald Trump.

Le projet de loi prévoit deux semaines de congés maladie aux personnes touchées par le virus, selon un résumé fourni par le cabinet de Nancy Pelosi.

Les démocrates cherchaient initialement à créer une indemnité permanente de congés maladie payés pour le tiers des travailleurs américains qui perdent actuellement leur salaire en restant à leur domicile pour raison médicale, mais les républicains ont fait savoir qu’ils ne feraient aucun compromis.

La mesure élargirait les programmes de protection qui aident les personnes à surmonter les revers économiques, notamment les enfants des familles les plus vulnérables, qui risquent de perdre l’accès au petit-déjeuner et au déjeuner gratuits si les écoles sont fermées.

Le soutien fédéral au programme Medicaid, qui fournit une assurance maladie aux personnes et aux familles à faibles revenus, serait également accru, permettant aux Etats d’amortir le financement de ce programme.

Démocrates et républicains ont eu du mal à trouver un terrain d’entente après avoir rapidement adopté la semaine dernière un projet de loi de financement de 8,3 milliards de dollars (7,4 milliards d’euros) pour aider les autorités fédérales et locales à endiguer l’épidémie.

Donald Trump a décrété vendredi l’Etat d’urgence nationale pour faire face à l’épidémie de coronavirus, ouvrant la voie au déblocage d’une aide fédérale supplémentaire de 50 milliards de dollars à destination des Etats et localités affectés.

David Morgan, Andy Sullivan et Makini Brice, version française Arthur Connan

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below