March 12, 2020 / 6:43 AM / 21 days ago

USA: La Chambre vote pour limiter la capacité de Trump à faire la guerre à l'Iran

La Chambre des représentants américaine a adopté mercredi un texte destiné à limiter la capacité du président Donald Trump à déclencher une guerre avec l'Iran, sur fond d'inquiétudes qu'un conflit éclate entre les deux pays après que les Etats-Unis ont procédé en janvier à l'assassinat ciblé d'un général iranien. /Photo prise le 9 mars 2020/REUTERS/Jonathan Ernst

WASHINGTON (Reuters) - La Chambre des représentants américaine a adopté mercredi un texte destiné à limiter la capacité du président Donald Trump à déclencher une guerre avec l’Iran, sur fond d’inquiétudes qu’un conflit éclate entre les deux pays après que les Etats-Unis ont procédé en janvier à l’assassinat ciblé d’un général iranien.

La résolution a été adoptée à 227 voix contre 194. Presque tous les démocrates, majoritaires à la Chambre, ont voté pour, tandis que seuls six républicains ont apporté leur soutien au texte.

Rédigé par le sénateur démocrate Tim Kaine, le texte obligerait Donald Trump à retirer les forces américaines engagées dans des affrontements avec l’Iran si le Congrès n’adopte pas de déclaration de guerre ou ne vote pas une autorisation spécifique pour le recours à la force militaire.

La mesure a été votée le mois dernier par le Sénat, et va donc être transmise à la Maison blanche pour promulgation.

Donald Trump, engagé dans une campagne de pression maximale sur l’Iran - avec le rétablissement des sanctions économiques visant Téhéran et une rhétorique souvent agressive à son égard -, a promis qu’il opposerait son veto au texte.

Bien que huit républicains ont soutenu le texte au Sénat, où les lignes partisanes sont rarement rompues derrière le président républicain des Etats-Unis, les parlementaires ne devraient pas être en mesure de réunir la majorité des deux tiers au Congrès pour annuler le veto présidentiel.

De nombreux élus du Congrès, parmi lesquels quelques républicains, ont pressé l’administration Trump pour qu’elle fournisse davantage d’informations sur l’assassinat en janvier de l’influent général iranien Qassem Soleimani à l’aéroport de la capitale irakienne Bagdad.

Le Congrès a été informé après coup seulement de l’attaque au drone contre Soleimani et, selon de nombreux parlementaires, l’administration s’est gardé de communiquer de nombreuses informations sur les motifs de cette frappe et sa justification légale.

Patricia Zengerle; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below