March 12, 2020 / 6:13 AM / 3 months ago

Les USA n'ont pas prévenu l'UE de la suspension des voyages, selon un diplomate

Les Etats-Unis n'ont pas travaillé en coordination avec l'Union européenne ni ne l'ont notifiée de la suspension des voyages en provenance des pays européens décidée par Washington afin de lutter contre la propagation de l'épidémie de coronavirus, a déclaré un diplomate européen. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir

WASHINGTON (Reuters) - Les Etats-Unis n’ont pas travaillé en coordination avec l’Union européenne ni ne l’ont notifiée de la suspension des voyages en provenance des pays européens décidée par Washington afin de lutter contre la propagation de l’épidémie de coronavirus, a déclaré un diplomate européen.

Donald Trump a annoncé mercredi soir lors d’un discours à la nation qu’il interdisait aux ressortissants des pays européens - à l’exception du Royaume-Uni et de l’Irlande - de se rendre aux Etats-Unis pour une durée de 30 jours, à compter de vendredi soir.

Le président américain a dit que son administration a échangé de manière régulière avec les alliés des Etats-Unis sur cette mesure, mais les représentants de l’Union n’ont pas été notifiés en amont de la décision prise par Washington, a déclaré le diplomate, s’exprimant sous couvert d’anonymat.

“Il n’y a pas eu d’annonce en amont, pas de coordination comme l’a affirmé le président (américain)”, a dit le diplomate européen.

Après avoir semé la confusion en suggérant que “le commerce et le fret” venant d’Europe seraient aussi bannis, Donald Trump a indiqué quelques instants plus tard que le “commerce ne sera en aucun cas concerné”.

Un ancien haut représentant du département américain du Commerce a déclaré que les restrictions seraient “extrêmement préjudiciables” malgré que le président des Etats-Unis a clairement fait savoir que le trafic de marchandises pourrait continuer entre les deux grands partenaires commerciaux.

Cette annonce va affecter le volume de voyages quotidien, le tourisme, les hôtels et les restaurants, qui faisaient tous déjà face à des difficultés sur fond d’inquiétudes croissantes liées au virus, a dit William Reinsch, désormais membre du Centre des études stratégiques et internationales.

D’après Harry Broadman, un ancien haut représentant du département américain du Commerce, la décision de l’administration pourrait étouffer les échanges commerciaux dans le secteur des services entre les Etats-Unis et l’Europe.

Andrea Shalal; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below