March 10, 2020 / 6:51 PM / 3 months ago

USA 2020: Biden s'en prend à un ouvrier de l'automobile dans le Michigan

Joe Biden a laissé éclater sa colère de manière injurieuse mardi contre un employé du secteur automobile lui demandant s'il comptait revenir sur le droit au port d'armes aux Etats-Unis. /Photo prise le 10 mars 2020/REUTERS/Brendan McDermid

DETROIT, Etats-Unis (Reuters) - Joe Biden a laissé éclater sa colère de manière injurieuse mardi contre un employé du secteur automobile lui demandant s’il comptait revenir sur le droit au port d’armes aux Etats-Unis.

“Tu es un tas de merde”, a dit le candidat à l’investiture démocrate pour l’élection présidentielle du 3 novembre, à l’adresse de cet homme l’accusant d’”essayer activement de mettre fin au Second Amendement”.

L’ancien vice-président a par la suite qualifié cet homme de “trou du cul” (“horse’s ass”).

Cette altercation, survenue lors d’un déplacement de campagne à la première usine d’assemblage automobile ouverte depuis des décennies à Detroit, illustre la propension à l’emportement de Joe Biden, que ses partisans voient comme un témoignage de son authenticité mais dans lequel ses détracteurs perçoivent un manque de sang-froid.

Sur des vidéos de cette visite, on peut entendre des ouvriers scander le nom du président américain Donald Trump alors que Joe Biden quitte cette usine de Fiat Chrysler Automobiles (FCA).

L’ancien vice-président soutient le droit au port d’armes garanti par le Second Amendement à la Constitution américaine mais, comme la plupart des dirigeants démocrates, il est favorable à des mécanismes universels de contrôle des antécédents des personnes souhaitant acquérir une arme à feu.

Il souhaite également le renouvellement d’une interdiction des armes automatiques instaurée dans les années 1990 mais désormais caduque. Il est enfin partisan d’un programme fédéral de rachat d’armes afin de limiter le nombre d’armes en circulation.

La National Rifle Association, principal groupe de défense du port d’armes aux Etats-Unis, a accusé sur Twitter Joe Biden d’avoir “hurlé” contre un “patriote”. “Joe: les propriétaires d’armes ne sont pas dupes de tes mensonges”, a ajouté la NRA.

Joe Biden espère effectuer un grand pas supplémentaire vers l’investiture ce mardi à l’occasion des votes organisés dans six Etats dans le cadre des primaires de désignation du candidat démocrate. Son dernier adversaire, Bernie Sanders, espère pour sa part créer la surprise, notamment dans le Michigan, dont la principale ville est Detroit.

version française Bertrand Boucey, édité par Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below