March 8, 2020 / 10:58 AM / 5 months ago

Coronavirus: Rome va renforcer ses mesures de confinement, Milan et Venise touchées

ROME (Reuters) - L’Italie s’apprête à placer en isolement la Lombardie, la région la plus peuplée et la plus riche du pays, dans le cadre de nouvelles mesures plus restrictives destinées à freiner l’épidémie de coronavirus qui ne cesse de prendre de l’ampleur.

Deux femmes portent des masques de protection à la Galleria Vittorio Emanuele II, à Milan. L'Italie s'apprête à placer en isolement la Lombardie, la région la plus peuplée et la plus riche du pays, dans le cadre de nouvelles mesures plus restrictives destinées à freiner l'épidémie de coronavirus qui ne cesse de prendre de l'ampleur. /Photo prise le 8 mars 2020/REUTERS/Flavio Lo Scalzo

Selon un projet de décret consulté par Reuters, le gouvernement prévoit de déconseiller à la population l’entrée ou la sortie de la Lombardie, qui abrite 10 millions de personnes et la capitale économique du pays, Milan.

Cette limitation des déplacements vaut aussi pour 11 provinces de quatre autres régions, dont Venise.

Jusqu’à présent, seules quelques zones limitées du nord de l’Italie, appelées “zones rouges”, étaient concernées par des mesures de confinement.

Tous les musées, gymnases, centres culturels, stations de ski et piscines seront fermés dans les zones visées, selon le décret, qui devrait être approuvé dans la soirée et entrer en vigueur à partir de dimanche.

Les congés seront annulés pour tous les employés travaillant dans le secteur de la santé; les mariages, les funérailles et les événements sportifs seront suspendus et le travail à domicile devrait être adopté autant que possible, est-il indiqué dans le projet de décret.

Les 11 provinces concernées sont celles de Modène, Parme, Plaisance, Reggio Emilia et Rimini dans la région d’Emilie-Romagne; celles de Venise, Padoue et Trévise dans la région de Vénétie, celles d’Asti et Alessandria dans le Piémont et la province de Pesaro et Urbino dans la région centrale des Marches.

Toutes les écoles et universités seront fermées en Lombardie et dans les provinces énumérées jusqu’au 3 avril au moins. Cette semaine, le gouvernement a annoncé que les écoles de tout le pays seraient fermées jusqu’au 15 mars.

5.883 CAS DE CORONAVIRUS

Le décret ordonne aux citoyens d’”éviter absolument” d’entrer ou de sortir des zones énumérées, et même d’éviter de se déplacer autrement que pour des urgences ou des “raisons de travail essentielles” dans les zones désignées.

Les cafés et les restaurants pourront rester ouverts s’ils respectent la mise en place d’une distance d’un mètre entre les clients.

Ce renforcement des mesures intervient alors que le nombre de nouvelles contaminations au coronavirus en Italie a bondi de plus de 1.200 en 24 heures, ce qui constitue la plus forte hausse journalière depuis le début de l’épidémie il y a deux semaines, pour atteindre un total de 5.883 cas.

Le nombre de décès liés au nouveau coronavirus a augmenté de 36 portant le bilan total à 233, a déclaré samedi le chef de l’Agence de protection civile, Angelo Borrelli, lors d’une conférence de presse.

L’épidémie pèse déjà lourdement sur l’économie italienne en difficulté et Rome s’est engagée à dépenser 7,5 milliards d’euros pour lutter contre l’épidémie et ses conséquences.

Blandine Hénault pour la version française

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below