March 4, 2020 / 5:53 AM / 4 months ago

Coronavirus: Des milliers de patients en attente d'hospitalisation en Corée

SEOUL (Reuters) - La Corée du Sud a fait état mercredi de plus de 500 cas supplémentaires de personnes atteintes du nouveau coronavirus alors que des milliers de patients attendent d’être hospitalisés dans le sud du pays, une situation qui a conduit le président sud-coréen Moon Jae-in a déclaré la guerre à la maladie.

La Corée du Sud a fait état mercredi de plus de 500 cas supplémentaires de personnes atteintes du nouveau coronavirus alors que des milliers de patients attendent d'être hospitalisés dans le sud du pays, une situation qui a conduit le président sud-coréen Moon Jae-in a déclaré la guerre à la maladie. /Photo prise le 4 mars 2020/REUTERS/Heo Ran

Selon le Centre de contrôle et de prévention des maladies (KCDC), le nombre total de personnes infectées dans le pays est désormais de 5.621, avec au moins 32 cas mortels, ce qui fait de la Corée du Sud le plus important foyer de contamination hors de Chine continentale.

La plupart des personnes infectées sont autour de Daegu, dans le sud de la Corée, quatrième ville du pays, où se trouve une antenne d’une secte religieuse au coeur de la propagation de l’épidémie.

Les autorités sanitaires s’attendent à ce que le nombre de nouveaux cas augmente encore prochainement, des tests étant en cours sur quelque 200.000 membres de cette secte.

“Des mesures spéciales sont nécessaires dans des moments d’urgence”, a souligné le Premier ministre sud-coréen Chung Sye-kyun lors du conseil des ministres, faisant référence à des moyens médicaux supplémentaires et un plan de soutien économique de 9,8 milliards de dollars.

“Pour vaincre le Covid-19 le plus rapidement possible et minimiser son impact sur l’économie, il est nécessaire d’injecter de manière proactive toutes les ressources disponibles”, a-t-il ajouté.

À Daegu, 2.300 personnes attendent d’être admises dans des hôpitaux et des installations médicales temporaires, selon le vice-ministre de la Santé, Kim Gang-lip.

Le maire de Daegu estime pour sa part que 3.000 chambres hospitalières supplémentaires sont nécessaires pour faire face au nombre croissant de patients.

“Le pays tout entier est entré en guerre contre cette maladie infectieuse alors que la crise à Daegu et dans la province de Gyeongbuk a atteint le plus haut point”, a déclaré le président sud-coréen.

“Je m’excuse auprès de la population pour notre incapacité à fournir des masques rapidement et suffisamment, provoquant un désagrément”, a-t-il ajouté.

L’ampleur de la crise a poussé le président sud-coréen à annuler mercredi des visites d’Etat qu’il avait prévues aux Emirats arabes Unis, en Egypte et en Turquie pour la mi-mars.

version française Jean Terzian et Claude Chendjou, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below