March 3, 2020 / 9:05 AM / 3 months ago

Washington réduit le nombre de journalistes chinois, Pékin proteste

La Chine a dénoncé mardi la décision des Etats-Unis de réduire fortement le nombre de journalistes des grands médias chinois accrédités sur leur territoire. /Photo prise le 26 février 2020/REUTERS/Tyrone Siu

PEKIN (Reuters) - La Chine a dénoncé mardi la décision des Etats-Unis de réduire fortement le nombre de journalistes des grands médias chinois accrédités sur leur territoire.

Le gouvernement chinois, qui a annulé le mois dernier les visas de trois reporters du Wall Street Journal après la publication d’un éditorial qualifiant la Chine d’”homme malade de l’Asie”, se réserve le droit de riposter, a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hua Chunying.

Washington a annoncé lundi qu’il limiterait à 100 à partir du 13 mars le nombre de journalistes de l’agence Chine nouvelle, de China Global Television Network, de China Radio International et de China Daily Distribution Corp. autorisés à travailler sur le territoire américain.

Le gouvernement de Donald Trump a justifié cette mesure par des années d’intimidation et de harcèlement subis par les journalistes américains et étrangers en Chine, dont l’affaire du Wall Street Journal en est le dernier exemple “choquant”, selon le terme d’un haut responsable américain.

Gabriel Crossley, avec Humeyra Pamuk, Steve Holland à Washington, version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below