March 2, 2020 / 3:53 PM / 4 months ago

Coronavirus: Berlin, Londres et Paris proposent d'aider l'Iran

PARIS (Reuters) - L’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne ont proposé à l’Iran de lui fournir une aide de 5 millions d’euros ainsi qu’un appui matériel pour soutenir ses efforts de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, annoncent lundi les chancelleries des trois pays.

Ces derniers, qui sont aussi les trois signataires européens de l’accord de 2015 sur le programme nucléaire iranien, apporteront leur soutien par le biais de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et d’autres agences onusiennes, précisent-ils.

“Nous proposons à l’Iran un soutien matériel et financier pour lutter contre la rapide propagation de la maladie. Le matériel sera transporté en urgence par avion le 2 mars et comprendra de l’équipement pour des tests de dépistage, ainsi que d’autres équipements, y compris des combinaisons de protection et des gants”, déclarent les trois pays.

“Les E3 se sont également engagés à fournir via l’OMS et les autres agences de l’Onu une aide supplémentaire de près de 5 millions d’euros pour aider à la lutte contre l’épidémie de Covid-19 affectant l’Iran.”

L’Iran est devenu l’un des principaux foyers de propagation du coronavirus apparu fin décembre en Chine et déplore 66 morts et plus de 1.500 cas.

Nicolas Delame, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below