February 25, 2020 / 10:34 PM / 3 months ago

Les nationalistes irlandais du Sinn Féin réclament une place au gouvernement

Mary Lou McDonald, présidente du Sinn Féin. Les nationalistes irlandais du Sinn Féin ont réclamé mardi une place dans le futur gouvernement, accusant les deux partis qui se partagent traditionnellement le pouvoir à Dublin de chercher à noyer l'appel au changement exprimé par les électeurs. /Photo prise le 25 février 2020/REUTERS/Lorraine O'Sullivan

DUBLIN (Reuters) - Les nationalistes irlandais du Sinn Féin, forts de leur percée électorale au scrutin du 8 février, ont réclamé mardi une place dans le futur gouvernement, accusant les deux partis qui se partagent traditionnellement le pouvoir à Dublin de chercher à noyer l’appel au changement exprimé par les électeurs.

Sous la houlette de sa nouvelle présidente, Mary Lou McDonald, qui l’a recentré sur les questions sociales, le parti nationaliste longtemps associé à l’Armée républicaine irlandaise (IRA) a fait sensation en arrivant pour la première fois en tête d’une élection législative avec 24,5% des voix de première préférence, doublant son score par rapport aux précédentes élections il y a quatre ans.

Mais les deux partis rivaux du centre droit, le Fianna Fail de Micheal Martin et le Fine Gael du Premier ministre sortant Leo Varadkar, excluent toute discussion avec les nationalistes, invoquant leur passé et leurs options de politique économique trop à gauche pour eux.

“Ils font tout ce qu’ils peuvent pour tenir à l’écart du gouvernement les gens qui ont voté pour nous”, a déclaré Mary Lou McDonald lors d’un rassemblement à guichets fermés à Dublin, un demi-millier de personnes ayant trouvé une place dans la salle et plusieurs centaines d’autres bravant le froid à l’extérieur.

“Le Sinn Féin, a-t-elle ajouté, veut être au gouvernement et nous voulons tenir notre promesse.”

L’Irlande appliquant un mode de scrutin à la proportionnelle à vote unique transférable dans laquelle les électeurs peuvent classer par ordre de préférence les candidats en lice et le Sinn Féin présentant beaucoup moins de candidats que ses rivaux, il a obtenu le même nombre de sièges au Parlement que le Fianna Fail (37 chacun), mais bat pour la première fois le Fine Gael de Varadkar (35 sièges).

Le Parlement compte 160 députés.

Conor Humphries; version française Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below