January 21, 2020 / 4:05 PM / 4 months ago

Des frappes aériennes font 18 morts dans le nord-ouest de la Syrie

AMMAN (Reuters) - Des bombardements aériens des forces russes et syriennes ont fait au moins 18 morts mardi dans le nord-ouest de la Syrie, où l’offensive gouvernementale contre les dernières positions rebelles a déjà provoqué l’exode depuis début décembre de près de 350.000 Syriens vers la frontière turque, rapportent des habitants et des sauveteurs.

Une famille de huit personnes, dont six enfants, a été décimée à Kfar Taal, village situé à l’ouest d’Alep, quatre civils ont été tués à Maardabseh, dans le sud-est de la province d’Idlib, et huit ont trouvé la mort dans d’autres zones aux mains de l’opposition, ont-ils précisé.

Selon la télévision syrienne, deux femmes et un enfant ont par ailleurs été tués par des tirs de roquettes des insurgés à Alep, ville sous contrôle des forces gouvernementales.

Près de 350.000 Syriens, principalement des femmes et des enfants, ont fui depuis début décembre la région d’Idlib où les forces gouvernementales, appuyées par l’armée russe, ont intensifié leur offensive, a annoncé jeudi le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’Onu (OCHA).

Près de 400.000 personnes avaient auparavant quitté la région pour trouver refuge dans des camps de déplacés près de la frontière turque.

Près de trois millions de personnes se trouveraient dans les dernières zones de la province d’Idlib aux mains des insurgés.

Suleiman Al-Khalidi , version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below