January 19, 2020 / 11:41 AM / in 7 months

L'Iran dément l'envoi en Ukraine des boîtes noires du Boeing abattu

En photo, la caisse contenant prétendument les deux boîtes noires récupérées de l'avion de ligne ukrainien. L'Iran cherche à examiner lui-même les boîtes noires de l'avion de ligne ukrainien abattu par un missile le 8 janvier près de Téhéran et n'a pas décidé de les envoyer en Ukraine, a déclaré dimanche le directeur des enquêtes accident de l'Aviation civile iranienne, contredisant des propos qu'il avait tenus la veille. /Image diffusée le 10 janvier 2020/REUTERS/IRIB VIA WANA

DUBAI (Reuters) - L’Iran cherche à examiner lui-même les boîtes noires de l’avion de ligne ukrainien abattu par un missile le 8 janvier près de Téhéran et n’a pas décidé de les envoyer en Ukraine, a déclaré dimanche le directeur des enquêtes accident de l’Aviation civile iranienne, contredisant des propos qu’il avait tenus la veille.

“Nous essayons de décoder les boîtes noires ici en Iran. Sinon, nos options sont l’Ukraine et la France, mais aucune décision n’a été prise encore de les envoyer dans un autre pays”, a dit Hassan Rezaifar, cité par l’agence de presse Irna.

Une autre agence iranienne, Tasnim, a cité samedi des propos de Hassan Rezaifar assurant que les deux enregistreurs de voix et de données ne seront pas décodés en Iran.

L’Iran dit avoir abattu par erreur ce Boeing d’Ukraine Airlines à bord duquel se trouvaient 176 personnes, toutes décédées.

Parisa Hafezi; version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below