January 15, 2020 / 5:48 AM / 4 months ago

USA 2020: Dernier débat pour les démocrates avant la primaire dans l'Iowa

DES MOINES, Iowa (Reuters) - Six candidats en course pour l’investiture démocrate en vue de la présidentielle de novembre prochain se sont retrouvés mardi pour un septième débat, le dernier avant le coup d’envoi des primaires dans l’Iowa le 3 février prochain.

Tom Steyer, la sénateur Elizabeth Warren, l'ancien vice-président Joe Biden, le sénateur Bernie Sanders, l'ancien maire de South Bend Pete Buttigieg et la sénateur Amy Klobuchar (de gauche à droite sur la photo) en course pour l'investiture démocrate en vue de la présidentielle de novembre prochain se sont retrouvés mardi pour un septième débat, le dernier avant le coup d'envoi des primaires dans l'Iowa le 3 février prochain. /Photo prise le 14 janvier 2020/REUTERS/Brenna Norman

Les derniers sondages montrent une lutte extrêmement serrée entre quatre candidats: l’ancien vice-président Joe Biden, le sénateur du Vermont Bernie Sanders, la sénatrice du Massachusetts Elizabeth Warren et le maire de South Bend (Indiana) Pete Buttigieg.

Le débat de mardi, organisé à Des Moines dans l’Iowa, a donné lieu à des échanges tendus entre Sanders et Biden sur des thématiques comme la politique internationale ou l’assurance santé.

Bernie Sanders, militant anti-guerre de longue date, a par exemple critiqué Joe Biden pour son vote en 2002 autorisant le président George W. Bush à intervenir militairement en Irak.

“Je croyais qu’ils mentaient, je ne les ai pas crus un instant”, a lancé le sénateur du Vermont, à propos des arguments de l’administration Bush. “J’ai fait tout ce que j’ai pu pour éviter cette guerre. Joe voyait les choses différemment.”

Joe Biden a reconnu que ce vote était “grosse erreur” et qu’en tant que vice-président de Barack Obama, il avait oeuvré au retour des troupes américaines.

POLÉMIQUE ENTRE WARREN ET SANDERS

La tension est montée d’un cran entre les deux alliés de l’aile progressiste démocrate, Elizabeth Warren et Bernie Sanders, après que ce dernier a nié avoir dit à la sénatrice qu’une femme ne pourrait jamais gagner l’élection présidentielle.

Sanders a jugé incompréhensible de croire qu’il ait pu tenir de tels propos lors d’une réunion privée avec elle en 2018, comme l’a rapporté CNN lundi.

Warren a confirmé que le sénateur du Vermont avait bien tenu ces propos, ajoutant qu’elle lui avait dit à l’époque qu’elle n’était pas d’accord avec lui. Elle a ensuite tenté d’élargir le débat sur la question de savoir si une femme pouvait être élue présidente.

La sénatrice a rappelé que les quatre hommes participant au débat de mardi avaient collectivement perdus dix élections, ce qui n’est pas le cas des deux femmes présentes sur scène - elle et la sénatrice Amy Klobuchar - qui ont chacune remporté toutes les élections auxquelles elles s’étaient présentées.

Les prochains débats auront lieu le 7 février dans le New Hampshire, suivis par ceux dans le Nevada et en Caroline du Sud, respectivement les 19 et 25 février.

John Whitesides et Tim Reid, version française Arthur Connan

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below