January 12, 2020 / 2:48 PM / 4 months ago

La championne iranienne de taekwondo Kimia Alizadeh fait défection

La championne de taekwondo Kimia Alizadeh (photo), seule Iranienne à avoir obtenu une médaille olympique, annonce dimanche sur les réseaux sociaux avoir fuit son pays pour ne plus être utilisée comme un outil de propagande. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Cziborra

DUBAI (Reuters) - La championne de taekwondo Kimia Alizadeh, seule Iranienne à avoir obtenu une médaille olympique, annonce dimanche sur les réseaux sociaux avoir fuit son pays pour ne plus être utilisée comme un outil de propagande.

“Personne ne m’a invitée en Europe et je n’ai reçu aucune offre, mais j’accepte la douleur et les difficultés de l’expatriation parce que je ne veux pas faire partie de l’hypocrisie, du mensonge, de l’injustice et de la flatterie”, peut-on lire sur son compte Instagram.

“Je suis l’une des millions de femmes opprimées en Iran avec lesquelles ils jouent depuis des années (...) J’ai porté tout ce qu’ils m’ont dit de porter et répété ce qu’ils m’ont ordonné de dire”, poursuit-elle, évoquant le port obligatoire du voile.

“Aucune d’entre nous n’a d’importance pour eux. Nous ne sommes que des outils”, ajoute-t-elle.

Rédaction de Dubai, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below