January 9, 2020 / 1:11 PM / 5 months ago

Les tirs de missiles iraniens ne sont qu'un début - commandant iranien

DUBAI (Reuters) - Les tirs de missiles iraniens de mercredi contre des bases en Irak n’avaient pas pour objectif de tuer des soldats américains mais d’endommager la “machine militaire” des Etats-Unis et marquaient le début d’une série d’attaques dans toute la région, a déclaré jeudi un haut commandant des Gardiens de la révolution, cité par la télévision nationale iranienne.

Amir Ali Hajizadeh, le chef de la force aérospatiale des pasdaran, a déclaré que le départ des forces américaines stationnées au Moyen-Orient serait une “vengeance appropriée” pour l’Iran après la mort du général Qassem Soleimani, tué vendredi dernier dans une frappe américaine à Bagdad.

L’officier a affirmé que Téhéran avait, avant son attaque de mercredi, procédé à des “cyberattaques pour désactiver les systèmes de navigation d’avions et de drones américains”.

Parisa Hafezi, version française Jean-Stéphane Brosse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below