January 5, 2020 / 2:55 PM / 5 months ago

Téhéran décidera dimanche de la prochaine étape sur l'accord nucléaire de 2015

L'Iran décidera dimanche de la prochaine étape sur les engagements pris dans le cadre de l'accord de 2015 sur le nucléaire, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, trois jours après la mort du général iranien Qassem Soleimani tué par une frappe américain en Irak. /Photo prise le 9 septembre 2019/REUTERS/Leonhard Foeger

DUBAI (Reuters) - L’Iran décidera dimanche de la prochaine étape sur les engagements pris dans le cadre de l’accord de 2015 sur le nucléaire, a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, trois jours après la mort du général iranien Qassem Soleimani tué par une frappe américain en Irak.

Donald Trump a retiré en 2018 les Etats-Unis de cet accord sur le nucléaire conclu entre Téhéran et six puissances internationales en 2015 et a de nouveau imposé des sanctions à l’Iran qui ont pesé sur l’économie du pays. Les tensions entre les deux pays ont fortement augmenté depuis l’assassinat de Qassem Soleimani.

“Ce soir, il y aura une réunion très importante pour décider de notre prochaine étape dans le nucléaire et de la mise en œuvre de l’accord... Compte tenu des menaces récentes (des Etats-Unis, ndlr), il convient de souligner qu’en politique, tous les développements et menaces sont liés les uns aux autres”, a déclaré le porte-parole du ministère Abbas Mousavi, cité par l’agence de presse iranienne Irna.

En réaction à la politique américaine de “pression maximale” depuis que Donald Trump a dénoncé l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien, Téhéran a progressivement pris ses distances avec l’accord en vertu duquel l’Iran s’engageait à geler son programme nucléaire contre la levée des sanctions internationales.

L’Iran a menacé de revenir encore sur ses engagements si les Européens ne protégeaient pas l’économie iranienne des sanctions américaines.

En novembre, Téhéran a accordé à la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne un troisième délai de 60 jours pour sauver l’accord ou faire face à une nouvelle réduction des engagements de l’Iran.

Parisa Hafezi, version française Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below