January 3, 2020 / 9:20 AM / 6 months ago

Le Premier ministre irakien condamne "l'assassinat" du général Soleimani

Le Premier ministre irakien Adel Abdoul Mahdi (photo) a condamné vendredi "l'assassinat" du général iranien Qassem Soleimani, ajoutant que la frappe américaine qui lui a été fatale constitue une atteinte "flagrante" aux conditions de la présence américaine en Irak. /Photo prise le 23 octobre 2019/REUTERS/Khalid al-Mousily

BAGDAD (Reuters) - Le Premier ministre irakien Adel Abdoul Mahdi a condamné vendredi “l’assassinat” du général iranien Qassem Soleimani, ajoutant que la frappe américaine qui lui a été fatale constitue une atteinte “flagrante” aux conditions de la présence américaine en Irak.

Le commandant de l’unité d’élite des forces iraniennes Al Qods et Abou Mehdi al-Mouhandis, de la milice chiite irakienne Hachd al Chaabi, ont trouvé la mort tôt vendredi matin dans une frappe américaine dans le secteur de l’aéroport de Bagdad.

Le chef du gouvernement irakien a condamné “l’assassinat” de ces deux “symboles” de la victoire contre l’organisation Etat islamique.

Dans un communiqué, il ajoute que l’assassinat sur le sol irakien de responsables irakiens ou de pays frères constitue une “atteinte massive à la souveraineté” de son pays.

L’opération américaine, poursuit-il, marque une escalade dangereuse qui “va allumer la mèche d’une guerre destructrice en Irak”.

Abdoul Mahdi a demandé au Parlement irakien de se réunir en session d’urgence.

Ahmed Aboulenein; version française Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below