December 31, 2019 / 6:59 AM / 6 months ago

Corée du Sud: L'ancien ministre de la Justice inculpé pour corruption

L'ancien ministre de la Justice sud-coréen, Cho Kuk (photo), a été inculpé mardi d'une dizaine de chefs d'accusation de corruption, deux mois après avoir démissionné du gouvernement à cause d'un scandale impliquant des investissements familiaux et des fraudes aux admissions universitaires au bénéfice de son enfant. /Image diffusée le 26 décembre 2019/REUTERS/Yonhap

SEOUL (Reuters) - L’ancien ministre de la Justice sud-coréen, Cho Kuk, a été inculpé mardi d’une dizaine de chefs d’accusation de corruption, deux mois après avoir démissionné du gouvernement à cause d’un scandale impliquant des investissements familiaux et des fraudes aux admissions universitaires au bénéfice de son enfant.

Il s’agit d’un revers pour le président Moon Jae-in, qui avait choisi ce proche conseiller pour prendre la tête du ministère de la Justice et mener une réforme du bureau du procureur.

L’avocat de Cho, Kim Chil-joon, a déclaré à l’agence de presse Yonhap que la décision était à caractère “politique” fondée seulement sur “l’imagination” des procureurs et la “fiction”.

Sangmi Cha; version française Jean Terzian

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below