December 21, 2019 / 11:57 AM / 6 months ago

Pakistan: Peine de mort pour un intellectuel accusé de blasphème

ISLAMABAD (Reuters) - Un tribunal anti-terroriste pakistanais a condamné samedi à la peine de mort un intellectuel et ancien professeur d’université accusé de blasphème.

En 2013, Junaid Hafeez fut accusé par des étudiants d’avoir enseigné, lors de cours donnés dans une université du centre du Pakistan, une manière de poster des messages blasphématoires sur Facebook.

Insulter le prophète Mahomet est passible de peine de mort obligatoire au Pakistan, pays musulman à 95%.

Les avocats de Junaid Hafeez estiment que ce dernier, connu pour ses positions progressistes, avait été piégé par des étudiants membres d’un parti islamiste radical.

Asad Jamal, l’avocat de la défense, a déclaré qu’il allait faire appel de la décision.

“Il ne peut y avoir de procès équitable dans les cas de blasphème au Pakistan. Nous avons un système sans colonne vertébrale. Personne ne peut résister à l’accusation de blasphème”, a-t-il dit à Reuters.

Le procès de Junaid Hafeez s’est tenu dans une prison située dans la ville de Multan, au centre du pays, et ce dans un contexte de haute sécurité étant donné les menaces proférées à l’encontre de la famille et de l’avocat de l’intellectuel.

Asif Shazhad à Islamabad, Mubasher Bukhari à Lahore; Benoît Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below