December 20, 2019 / 11:29 AM / 3 months ago

Le Premier ministre australien accusé de ne pas mesurer la gravité des incendies

SYDNEY (Reuters) - Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a présenté vendredi des excuses publiques et interrompu des vacances à Hawaï après la mort dans la nuit de deux pompiers qui luttaient contre les feux de forêt qui ravagent la côte est du pays.

Le Premier ministre australien, Scott Morrison, a présenté vendredi des excuses publiques et interrompu des vacances à Hawaï après la mort dans la nuit de deux pompiers qui luttaient contre les feux de forêt qui ravagent la côte est du pays (photo). /Image diffusée le 19 décembre 2019/REUTERS/Dean Lewins

L’Australie bataille depuis des semaines contre ces incendies qui s’étendent sur trois Etats de la fédération et ont détruit plus de 700 habitations et 1,2 million d’hectares de brousse. Plus de 200 feux sont recensés actuellement dans le pays, dont 70 sont considérés comme incontrôlés, majoritairement dans l’Etat de Nouvelle-Galles du Sud.

Les autorités annoncent une situation “catastrophique” pour samedi dans certains secteurs de Sydney où règne une chaleur suffocante et soufflent des vents violents.

Deux pompiers ont été tués dans la nuit de jeudi à vendredi par la chute d’un arbre sur leur véhicule d’intervention, portant à huit le nombre de décès dus aux incendies en Nouvelle-Galles du Sud depuis le début du mois d’octobre.

Dix autres pompiers ont été gravement blessés jeudi par les flammes ou les fumées.

Peu après le décès des deux pompiers, Scott Morrison a diffusé un communiqué annonçant son retour d’Hawaï, où il passait ses vacances en famille.

“Je regrette profondément toute offense que j’aurais pu commettre à l’égard des nombreux Australiens affectés par ces terribles incendies en prenant des congés avec ma famille”, a déclaré le Premier ministre.

La coalition conservatrice au pouvoir est critiquée pour son attitude face au changement climatique et sa volonté de minimiser tout lien entre le réchauffement et l’arrivée des incendies très tôt dans la saison estivale, ainsi que leur gravité.

L’Australie est un des plus gros pays émetteurs de gaz à effet de serre (GES) par habitant en raison de sa grande dépendance aux centrales à charbon. Le pays s’est engagé à réduire ses émissions de GES de 26% d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 2005 mais les adversaires du Premier ministre l’accusent de n’apporter qu’un soutien de pure forme à cet objectif.

Le gouvernement a approuvé en juin dernier la construction d’une nouvelle mine à charbon dans le Queensland.

version française Jean-Stéphane Brosse, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below