December 18, 2019 / 4:01 PM / a month ago

L'avocat d'un oligarque ukrainien dit avoir prêté de l'argent à un associé de Giuliani

DUBAI (Reuters) - Un avocat suisse a déclaré mercredi avoir prêté un million de dollars à un associé de Rudy Giuliani, l’avocat personnel de Donald Trump, et à son épouse pour qu’ils financent l’achat d’une maison en Floride.

Un avocat suisse, Lev Parnas (photo), ressortissant américain d'origine ukrainienne, a déclaré mercredi avoir prêté un million de dollars à un associé de Rudy Giuliani, l'avocat personnel de Donald Trump, et à son épouse pour qu'ils financent l'achat d'une maison en Floride. /Photo prise le 17 décembre 2019/REUTERS/Brendan McDermid

Cet associé de Giuliani, Lev Parnas, ressortissant américain d’origine ukrainienne, doit être jugé pour infractions présumées à la législation sur le financement des campagnes politiques.

Arrêté en octobre dernier puis remis en liberté provisoire, Parnas, qui nie les faits qui lui sont reprochés, est accusé d’avoir utilisé une société écran pour reverser quelque 325.000 dollars à un comité de campagne pro-Trump. Il est assigné à résidence en Floride.

Dans un communiqué transmis à Reuters, qui constitue sa première déclaration publique depuis que l’affaire a été révélée, l’avocat suisse indique que le prêt qu’il a accordé à Lev et Svetlana Parnas est une transaction d’ordre purement privé.

“Ces fonds étaient entièrement à moi et je n’ai pas agi dans cette affaire à la demande ou au nom d’un de mes clients ou de qui que ce soit d’autre”, ajoute Ralph Isenegger.

D’après les procureurs américains, l’avocat suisse basé à Dubaï a compté parmi ses clients l’oligarque ukrainien Dmitro Firtach, l’un des hommes d’affaires les plus riches d’Ukraine qui fait l’objet d’une demande d’extradition de la part de la justice américaine pour des faits présumés de corruption.

Dans une requête remise le 11 décembre dernier à un juge de Manhattan en vue d’obtenir l’incarcération de Parnas avant son procès, les procureurs soulignent que ce dernier entretient “des liens considérables à l’étranger et a accès à des sources apparemment illimitées de financements étrangers”.

Son réseau inclut notamment un oligarque ukrainien vivant à Vienne et qui lutte contre une extradition vers les Etats-Unis. Son identité ne figure pas dans la requête des procureurs, mais cette description correspond à Dmitro Firtach.

Dans son communiqué, Ralph Isenegger précise que Lev et Svetlana Parnas ont demandé ce prêt au mois d’août. L’argent leur a été versé en cinq tranches de 200.000 dollars. Le prêt, assorti de 5% d’intérêts, est remboursable d’ici 2024.

“C’était une transaction personnelle entre moi-même et Lev et Svetlana Parnas (...) M. Parnas a demandé à ce que ce prêt reste confidentiel, je n’en ai donc parlé à personne d’autre”, ajoute l’avocat.

Les procureurs enquêtent aussi sur des versements d’argent à Rudy Giuliani, qui n’a pas été inculpé et dément toute malversation.

L’avocat personnel de Donald Trump est une figure clef de la procédure d’”impeachment” lancée par les démocrates contre le président américain, qu’ils accusent d’avoir cherché à faire pression sur son homologue ukrainien, Volodimir Zelenski, afin que Kiev ouvre une enquête sur les activités en Ukraine de Joe Biden, son potentiel adversaire démocrate à la présidentielle de novembre 2020, et de son fils. [nL8N28Q2WO] et [nL8N28S04I]

Lisa Barrington et Nafisa Eltahir avec Brendan Pierson à New York; version française Henri-Pierre André

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below