November 29, 2019 / 11:01 AM / 8 days ago

Les émissions de CO2 à leur plus bas niveau au Japon

Les rejets de gaz à effet de serre au Japon ont baissé l'an dernier pour la cinquième année consécutive, tombant à leur plus bas niveau historique, selon des statistiques officielles publiées vendredi qui mettent en avant l'usage accru d'énergies renouvelables et le redémarrage progressif du secteur nucléaire. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Blake

TOKYO (Reuters) - Les rejets de gaz à effet de serre au Japon ont baissé l’an dernier pour la cinquième année consécutive, tombant à leur plus bas niveau historique, selon des statistiques officielles publiées vendredi qui mettent en avant l’usage accru d’énergies renouvelables et le redémarrage progressif du secteur nucléaire.

Les émissions de CO2 ont baissé de 3,6% entre mars 2018 et mars 2019, tombant à 1,244 milliard de tonnes d’équivalent CO2, leur niveau le plus bas depuis que le Japon a commencé à comptabiliser les rejets de gaz à effet de serre, sur l’exercice budgétaire 1990-91.

Le recul s’explique en partie par le redémarrage de neuf réacteurs nucléaires. L’ensemble du parc avait été mis à l’arrêt après la catastrophe de Fukushima en 2011. Sur le dernier exercice, le nucléaire est remonté à 6,2% du “mix” énergétique (contre 3,1% sur l’année précédente).

Le développement des énergies renouvelables a également nourri la tendance: elles ont représenté 16,9% de la production électrique japonaise sur l’exercice 2018-19, soit une hausse de 0,9 point de pourcentage en un an.

Le thermique a baissé de quatre points à 76,9%.

Cinquième plus grand émetteur de gaz à effet de serre au monde, le Japon s’est fixé comme objectif de réduire ses émissions à 1,042 milliard de tonnes d’ici 2030, soit une réduction de 26% par rapport à 2013, choisi comme année de référence (une année de forts rejets de CO2 dans l’atmosphère, le secteur nucléaire étant à l’arrêt après la catastrophe de Fukushima).

Les statistiques publiées vendredi par le ministère de l’Environnement montrent que le pays en est à 11,8% de réduction par rapport à 2013.

Yuka Obayashi; version française Henri-Pierre André, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below