November 28, 2019 / 3:39 PM / in 12 days

Malte: Le meurtre d'une journaliste raconté par l'un des accusés

LA VALETTE (Reuters) - Un jour de l’été 2017, Vince Muscat a déposé son ami Alfred Degiorgio au Busy Bee Café, sur le port de La Valette, la capitale de Malte. Quelques minutes après, Degiorgio en sortait et annonçait à Muscat qu’ils avaient décroché un contrat: tuer la journaliste Daphne Caruana Galizia.

Un jour de l'été 2017, Vince Muscat a déposé son ami Alfred Degiorgio au Busy Bee Café, sur le port de La Valette, la capitale de Malte. Quelques minutes après, Degiorgio en sortait et annonçait à Muscat qu'ils avaient décroché un contrat: tuer la journaliste Daphne Caruana Galizia. /Photo prise le 20 novembre 2019/REUTERS/Guglielmo Mangiapane

Cette dernière, créatrice d’un blog très populaire sur lequel elle accusait régulièrement des personnalités politiques maltaises de corruption, est morte le 16 octobre 2017 dans l’explosion de sa voiture, piégée quelques heures plus tôt.

Espérant obtenir une amnistie, Vince Muscat a révélé aux enquêteurs chargés du dossier les détails de cet assassinat qui a choqué l’Europe et a provoqué ces derniers jours plusieurs démissions au sein du gouvernement et du cabinet du Premier ministre, Joseph Muscat, un simple homonyme. [nL8N2863DJ]

Il a notamment avoué que lui et ses complices avaient accepté de tuer la journaliste pour 150.000 euros seulement.

Ses aveux remontent à avril 2018; Reuters en a connaissance depuis l’an dernier mais ne les a pas publiés jusqu’à présent pour éviter de nuire à l’enquête.

Joseph Muscat a jusqu’à présent refusé d’amnistier Vince Muscat, alors même qu’il a accordé l’immunité à un autre personnage clé du dossier, un chauffeur de taxi nommé Melvin Theuma.

Ce dernier a reconnu devant les enquêteurs avoir servi d’intermédiaire entre les assassins et la ou les personnes ayant ordonné le meurtre. Il a été remis en liberté sous protection policière, selon une source policière.

“Le fait que Theuma puisse fournir des preuves contre Vince alors que c’est Vince qui a mené les policiers à lui et aidé à résoudre le dossier est une injustice totale. C’est lui qui devrait être gracié, pas Melvin”, a déclaré Pauline Muscat, l’épouse de Vince, qui s’exprimait en public pour la première fois.

30.000 EUROS D’AVANCE, UN SOLDE DE 120.000 APRÈS LE MEURTRE

Theuma a été arrêté le 14 novembre dans le cadre d’une enquête distincte sur des jeux illégaux, selon les autorités. Il a ensuite fourni des preuves qui ont conduit six jours plus tard à l’arrestation de Yorgen Fenech, l’un des hommes d’affaires les plus importants de Malte, qui s’apprêtait à quitter l’île à bord de son yacht de luxe. [nL8N28043X]

L’avocat de Yorgen Fenech s’est refusé à tout commentaire; celui de Melvin Theuma n’a pas répondu aux sollicitations de Reuters.

Vince Muscat a été interpellé le 3 décembre 2017, en même temps que ses deux complices présumés, les frères Alfred et George Degiorgio dans le cadre de l’enquête.

Déjà connu de la police pour des délits mineurs comme l’importation illégale d’oiseaux, Vince Muscat a accepté de parler aux policiers en avril 2018 en échange de la promesse que ses déclarations ne seraient utilisées qu’après son amnistie. Une personne ayant connaissance de ses déclarations en a transmis le contenu à Reuters.

Selon Muscat, les tueurs ont reçu 30.000 euros d’avance, une somme qui a financé l’achat à des malfaiteurs maltais d’une bombe fournie par la mafia italienne.

Les enquêteurs sont convaincus que Vince Muscat était lié à George Degiorgio, surnommé “Ic-Ciniz”, le Chinois, chef d’un groupe criminel local dont faisait partie son frère Alfred, “Il-Fulu” (le haricot). Les deux frères continuent de nier le meurtre et refusent de répondre aux questions de la police.

LA BOMBE DÉCLENCHÉE PAR TÉLÉPHONE DEPUIS UN YACHT

Vince Muscat a raconté aux enquêteurs que Melvin Theuma avait servi d’intermédiaire dans l’organisation de l’assassinat, a expliqué la personne ayant connaissance de ses aveux.

Selon Vince Muscat, les frères Degiorgio et lui avaient initialement choisi de tuer Daphne Caruana par balle et acheté un fusil à lunette en provenance d’Italie. Mais après avoir procédé à des repérages précis, le groupe a changé d’avis pour des raisons non précisées, jugeant qu’il serait trop difficile d’abattre la journaliste. Le fusil a donc été rendu à son fournisseur.

La police dit avoir identifié plusieurs personnes susceptibles d’avoir fourni les armes et espère procéder prochainement à des arrestations.

Le 15 octobre 2017, Vince Muscat et les frères Degiorgio ont constaté que la voiture de Daphne Caruana n’était pour une fois pas garée dans l’enceinte de la villa qu’elle habitait à Bidnija, un village du nord-ouest de Malte.

Selon la personne ayant connaissance des aveux de Vince Muscat, ce dernier accuse Alfred Degiorgio d’avoir placé la bombe sous le siège du conducteur le 16 octobre aux premières heures du jour tandis que lui et George Degiorgio faisaient le guet.

Les enquêteurs disent disposer de données de connexion montrant que George Degiorgio a envoyé un SMS depuis un yacht dans le port de La Valette pour déclencher la bombe le 16 octobre.

Selon les déclarations de Vince Muscat, le solde des 150.000 euros a été payé à Alfred Degiorgio par Melvin Theuma moins de dix jours après le meurtre, à Zejtun, dans le sud de Malte.

La police a refusé de s’exprimer sur des transactions financières. Les avocats des frères Degiorgio ont refusé de commenter ces informations.

Version française Marc Angrand, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below