November 26, 2019 / 4:22 PM / 17 days ago

Un attentat imputé aux rebelles kurdes fait 17 morts en Syrie, selon Ankara

ANKARA (Reuters) - Un attentat à la voiture piégée a fait 17 morts et une vingtaine de blessés dans un secteur du nord-est de la Syrie aux mains de rebelles proturcs, rapporte mardi le ministère turc de la Défense en l’imputant aux miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG).

L’explosion s’est produite à Tal Halef, village situé à l’ouest de Ras al Aïn, qui a été le théâtre de combats acharnés après le lancement, début octobre, de l’offensive de l’armée turque et de ses supplétifs syriens contre les YPG.

Ankara considère le mouvement, qui a été un allié-clé des Etats-Unis dans la lutte contre les djihadistes de l’Etat islamique, comme une organisation terroriste.

Tuvan Gumrukcu, version française Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below