November 26, 2019 / 5:56 AM / 14 days ago

Hong Kong: Les électeurs ont affiché leur mécontentement, admet Lam

HONG KONG (Reuters) - La cheffe de l’exécutif hongkongais Carrie Lam a reconnu mardi que le taux de participation record aux élections locales de dimanche, dominées par les candidats de l’opposition, soulignait le mécontentement des électeurs à l’égard du gouvernement, confronté depuis plusieurs mois à des manifestations violentes.

La cheffe de l'exécutif hongkongais Carrie Lam a reconnu mardi que le taux de participation record aux élections locales de dimanche, dominées par les candidats de l'opposition, soulignait le mécontentement des électeurs à l'égard du gouvernement, confronté depuis plusieurs mois à des manifestations violentes. /Photo prise le 26 novembre 2019/REUTERS/Marko Djurica

Les élections locales ont donné lieu à une victoire historique des candidats pro-démocratie, lesquels ont obtenu près de 90% des 452 sièges du conseil de district, contre seulement une centaine lors du précédent scrutin il y a quatre ans.

D’après les données officielles, le taux de participation a presque doublé par rapport à 2015 pour dépasser 71% dans la ville de 7,4 millions d’habitants.

Apparue lasse, les traits tirés, au lendemain des résultats du scrutin, Carrie Lam a admis que les électeurs ont voulu exprimer leur opinion sur une variété de questions, mettant notamment en exergue les “défaillances de la gouvernance”.

La dirigeante, dont les manifestants réclament le départ, a remercié les habitants du territoire semi-autonome d’avoir voté dans un climat pacifique.

Elle a dit espérer que le calme constaté durant le week-end n’était pas seulement dû au scrutin mais le signe que la population de l’ancienne colonie britannique voulait la fin des violences.

“Tout le monde veut retrouver une vie normale et cela nécessite les efforts concertés de chacun d’entre nous”, a-t-elle déclaré lors d’un point de presse hebdomadaire au siège du gouvernement. “Comme je l’ai dit à maintes reprises, recourir à la violence ne nous fera pas avancer”.

“CONCESSIONS”

Selon certains observateurs, Carrie Lam a perdu le contact avec la population hongkongaise et ne pourra annoncer aucune mesure concrète sans que Pékin ne lui en donne l’autorisation.

“La majorité de la population soutient toujours le mouvement (pro-démocratie) donc il appartient (à Pékin) de répondre. S’ils ne répondent pas avec des concessions, les manifestations devraient se prolonger”, a estimé Ma Ngok, chercheur en politique à l’université chinoise de Hong Kong.

En Chine, les principaux organes de presse ont pour la plupart évité de rapporter dans le détail ou de commenter les résultats des élections locales à Hong Kong.

La presse officielle chinoise a adopté une ligne dure à l’égard du mouvement pro-démocratie dans des commentaires publiés mardi. Le China Daily, considéré comme la voix officielle de Pékin en langue anglaise, a dénoncé des “tactiques d’intimidation violentes” destinées à nuire à la visibilité des candidats favorables au pouvoir en place.

Les élections se sont déroulées au cours d’un rare week-end de répit depuis que le mouvement de contestation a éclaté, en juin, dans l’ancienne colonie britannique.

Une semaine avant le scrutin, au cours d’un nouveau week-end de manifestations, plusieurs centaines de manifestants s’étaient retranchés dans un campus universitaire, donnant lieu à un siège de la police.

Selon l’administration universitaire, une cinquantaine de contestataires seraient encore cachés dans le campus de l’université Polytechnique.

Carrie Lam a appelé mardi les ultimes manifestants retranchés dans le bâtiment à quitter les lieux de manière pacifique le plus vite possible.

Dans une annoncée publicitaire diffusée en pleine page du journal hongkongais Sing Pao mardi, un “groupe d’électeurs protégeant l’avenir de Hong Kong” écrit: “Depuis cinq mois, les revendications de la population ont été claires. Carrie Lam, qu’avez-vous entendu? Qu’avez-vous changé? (...) La démission est la seule issue”.

avec Marius Zaharia et Noah Sin à Hong Kong, John Ruwitch à Shanghai; Jean Terzian pour la version française

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below