November 25, 2019 / 5:25 PM / 11 days ago

Cyberattaque policière contre la propagande en ligne de l'EI

Le porte-parole du parquet belge Eric Van Der Sypt. Les polices de onze pays européens, en collaboration avec Europol, ont mené une cyberattaque à l'échelle mondiale contre quelque 26.000 comptes, sites et canaux de communication du groupe Etat islamique, portant un coup capital à sa propagande en ligne, annonce Europol lundi. /Photo prise le 25 novembre 2019/REUTERS/Piroschka van de Wouw

LA HAYE (Reuters) - Les polices de onze pays européens, en collaboration avec Europol, ont mené une cyberattaque à l’échelle mondiale contre quelque 26.000 comptes, sites et canaux de communication du groupe Etat islamique, portant un coup capital à sa propagande en ligne, annonce Europol lundi.

L’opération s’est déroulée du 21 au 24 novembre dans le cadre d’une enquête de la justice belge, précise l’agence dans un communiqué.

“Ils ont disparu d’une part importante d’internet”, a déclaré à La Haye le porte-parole du parquet belge Eric Van Der Sypt, évoquant Amaq, organe de propagande de l’EI.

“Je ne peux dire qu’ils aient disparu à 100%, nous verrons comment ils vont revenir, mais ça leur demandera un effort considérable”, a-t-il dit.

Une opération similaire avait été menée en 2018 contre Amaq, sans succès.

Europol précise avoir travaillé avec Google, Instagram, Twitter et Telegram, notamment, et saisi des vidéos de propagande, des publications, des comptes faisant l’apologie du terrorisme et de la violence.

Stephanie van den Berg, version française Sophie Louet, édité par Jean-Philippe Lefief

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below