November 24, 2019 / 10:28 AM / 17 days ago

Bolivie: Le Congrès donne son accord à un nouveau scrutin sans Morales

Les deux chambres du Congrès bolivien ont adopté samedi à l'unanimité un projet de loi visant à annuler le scrutin contesté du 20 octobre dernier, ouvrant la voie à de nouvelles élections sans la participation de l'ancien président Evo Morales. /Photo prise le 23 novembre 2019/REUTERS/Manuel Claure

LIMA (Reuters) - Les deux chambres du Congrès bolivien ont adopté samedi à l’unanimité un projet de loi visant à annuler le scrutin contesté du 20 octobre dernier, ouvrant la voie à de nouvelles élections sans la participation de l’ancien président Evo Morales.

La sénatrice Jeanine Añez, opposante à Morales qui s’est proclamée présidente intérimaire de la Bolivie, a indiqué qu’elle signerait cette loi pour qu’elle puisse entrer en vigueur.

L’adoption de ce projet de loi intervient alors que des manifestants antigouvernementaux ont levé les blocages des routes pour tenir des pourparlers avec Jeanine Añez afin de mettre fin aux semaines de troubles qui ont fait plus de 30 morts dans des affrontements avec les forces de sécurité.

Daniel Ramos; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below