November 22, 2019 / 10:39 AM / in 22 days

Hongrie: Orban n'exclut pas de quitter définitivement le PPE

Le Fidesz, au pouvoir à Budapest, pourrait quitter le bloc conservateur PPE au Parlement européen s'il continue de "dériver vers la gauche", a déclaré vendredi son chef de file, le Premier ministre Viktor Orban. /Photo prise le 30 octobre 2019/REUTERS/Bernadett Szabo

BUDAPEST (Reuters) - Le Fidesz, au pouvoir à Budapest, pourrait quitter le bloc conservateur PPE au Parlement européen s’il continue de “dériver vers la gauche”, a déclaré vendredi son chef de file, le Premier ministre Viktor Orban.

En mars dernier, le PPE (Parti populaire européen) a suspendu le Fidesz de ses droits de vote dans l’attente des résultats d’une enquête interne sur le comportement du parti nationaliste et anti-immigration dont les prises de position sont jugées par certains incompatibles avec la ligne du PPE.

Les résultats de cette enquête devraient être connus d’ici la fin janvier 2020, a déclaré le président nouvellement élu du PPE, le Polonais Donald Tusk.

Interrogé à la radio hongroise vendredi, Viktor Orban a souhaité que le PPE clarifie ses positions.

“Nous maintenons la suspension de notre appartenance (au PPE)”, a-t-il dit. Nous attendons que le PPE soit clair sur ses positions et ses projets, et nous prendrons notre décision.”

“La question est de savoir si le nouveau président (du PPE) peut mettre fin à cette dérive vers la gauche. S’il le peut, nous aurons un avenir commun. Sinon, nous devrons bâtir une autre communauté politique.”

Dans un discours prononcé lors du congrès du PPE à Zagreb, auquel le Fidesz n’était pas invité, Donald Tusk a averti mercredi que le bloc conservateur européen continuerait à s’opposer à toute forme de démagogie ou de manipulation de la vérité.

“Nous ne sacrifierons pas les libertés civiques, l’état de droit, et la décence dans la vie publique sur l’autel de l’ordre et de la sécurité”, a prévenu l’ancien président du Conseil européen, sans jamais citer le Fidesz.

“Quiconque n’est pas capable de l’accepter se place de facto en dehors de notre famille.”

Marton Dunai; Jean-Stéphane Brosse pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below