November 20, 2019 / 5:54 AM / 19 days ago

La plupart des djihadistes étrangers expulsés d'ici la fin d'année, dit Ankara

La Turquie aura renvoyé dans leur pays d'origine d'ici à la fin de l'année la plupart des combattants étrangers du groupe Etat islamique (EI) détenus sur son sol, a déclaré mardi le ministre de l'Intérieur, Souleyman Soylu (en photo), alors qu'Ankara a débuté la semaine dernière son programme de renvoi des djihadistes étrangers. /Photo prise le 21 août 2019/REUTERS/Ahmet Bolat

ANKARA (Reuters) - La Turquie aura renvoyé dans leur pays d’origine d’ici à la fin de l’année la plupart des combattants étrangers du groupe Etat islamique (EI) détenus sur son sol, a déclaré mardi le ministre de l’Intérieur, alors qu’Ankara a débuté la semaine dernière son programme de renvoi des djihadistes étrangers.

S’exprimant à Reuters depuis Ankara, Souleyman Soylu a indiqué que les autorités turques prévoyaient d’expulser cette semaine six ou sept combattants supplémentaires de l’EI dans leur pays d’origine, parmi lesquels l’Irlande et les Pays-Bas.

“Le nombre de détenus qui seront rapatriés d’ici à la fin de l’année dépend de la durée du processus, mais pour l’Europe en particulier, le processus est en cours”, a-t-il dit.

“Nous aurons expulsé une grande partie d’entre eux dans leur pays d’origine avant la fin de l’année”, a ajouté le ministre turc.

Ankara dit avoir capturé 287 djihadistes dans le nord-est de la Syrie, où l’armée turque a lancé une offensive le mois dernier, et détenir plusieurs centaines de djihadistes présumés.

Ece Toksabay; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below